Gael Danic
©Vincent Ferrière

OL : Danic responsable de la défaite pour Aulas

Après le match de ce jeudi soir, Jean-Michel Aulas dit ne rien avoir à reprocher à ses joueurs, sauf un. Entré en cours de jeu, Gaël Danic a été la cible de la colère de son président.

Gael Danic ()

©Vincent Ferrière

"J’ai vu des choses inacceptables sur le côté gauche quand Danic est rentré." Interrogé sur OLTV après l’élimination en Roumanie face au FC Astra, le président de l’OL s’est trouvé un bouc émissaire en la personne de Gaël Danic. Une charge renouvelée peu après sur Twitter : "Je n’ai rien à reprocher aux joueurs sauf un."

Aulas Tweet ()

Si elle peut s’expliquer par la déception de voir son club absent de la scène européenne pour la première fois depuis la saison 1996-1997, la réaction de Jean-Michel Aulas surprend, le président de l'OL ayant plutôt pour habitude de défendre ses joueurs.

Sur RMC, Grégory Coupet, l’ancien gardien des Gones, a critiqué la prise de position de son ancien président : "Je trouve que c’est très dur de cibler quelqu’un comme ça. Je ne suis pas trop d’accord avec cette attitude."

Danic sur le départ ?

Coupet a également défendu l’ancien joueur de Valenciennes : "C’est un bon joueur, dans l’investissement, il est toujours là. Il fait une mauvaise rentrée, mais Ghezzal, qui était titulaire à sa place, n’a pas fait une performance extraordinaire", avant d’évoquer un possible transfert : "À sa place, maintenant, je fais tout pour partir, parce que là, il est mort."

Recruté l’été dernier, Gaël Danic ne s’est jamais imposé au sein du club et se trouve désormais dans le viseur de Jean-Michel Aulas.

Même Hubert Fournier, interrogé sur la prise de position du président, n’a pas défendu son joueur : "Je ne veux pas faire d’analyse individuelle, mais le président a une grande expérience…" Clairement invité à se trouver un nouveau club, Gaël Danic a trois jours pour trouver une porte de sortie avant la fin du mercato.

Suivez l’actualité de l’OL sur Olympique-et-Lyonnais.
à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 29 août 2014

    Je serais Aulas (ouf, je ne le suis pas), j'accuserais aussi les vers de terre dans la pelouse. Car ces trucs insignifiants font beaucoup de mal pour la course du ballon... Et le fait que son club a depuis des années des pertes cumulées énormes, qu'il a en plus choisi d'endetter le club avec des sommes considérables, le tout pour un stade géant qui sera difficile à remplir, n'a évidemment rien à voir avec un recrutement adéquat...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut