Nabil Fékir
DR

L'OL s'impose dans la douleur à Angers

Dominé la majeure partie de la rencontre, l'Olympique lyonnais s'est tout de même imposé vendredi soir à Angers (2-1). Trois points qui font du bien dans la lutte pour la 4e place.

C'est peu dire si l'OL a souffert, vendredi soir au stade Raymond-Kopa, pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. Les ennuis commençaient même avant la rencontre avec le forfait de Memphis pour une douleur à la cheville. Le Néerlandais n'a même pas fait le déplacement, et Bruno Genesio titularisait Nabil Fekir en pointe de l'attaque, en l'absence du buteur maison Alexandre Lacazette. Malmenés dès le coup d'envoi, les coéquipiers de Christophe Jallet parviennent cependant à marquer contre le cours du jeu. Le gardien angevin repousse un centre de Maxime Gonalons sur le tibia de Mathieu Valbuena (17e). Un but chanceux qui allait relancer la fureur des hommes de Stéphane Moulin, mettant la pression sur la charnière Mouctar Diakhaby-Nicolas Nkoulou. Mais trop imprécis, les attaquants angevins se font punir par l'intermédiaire de Nabil Fekir sur coup-franc (41e). À la pause, les Gones rentrent presque miraculeusement avec un avantage de deux buts.

L'OL puni en début de seconde période

Au retour des vestiaires, même constat. Remontés, les Angevins relancent leurs attaques et parviennent à réduire le score sur une tête de leur capitaine Cheikh N'Doye sur corner (49e). La pire entame de seconde mi-temps que pouvait faire les Lyonnais, mais qui aura au moins le mérite de réveiller (un peu) l'équipe. L'OL se crée des occasions, mais passe tout proche du deuxième but angevin avec une tête de Toko Ekambi sur la barre. À un quart d'heure de la fin du match, l'équipe de Jean-Michel Aulas peut souffler grâce à l'expulsion de Pavlovic, coupable d'une semelle sur Tolisso. L'international français sera même contraint de sortir sur civière. Ses chances d'apparaître mercredi contre l'Ajax ne sont toutefois pas compromises.

Deux points d'avance sur Bordeaux

Une victoire dans la douleur, mais une victoire quand même. Les joueurs de Bruno Genesio peuvent préparer tranquillement le déplacement à Amsterdam pour la demi-finale aller de Ligue Europa. L'OL reprend deux points d'avance sur Bordeaux dans la lutte pour la 4e place, avant le déplacement des Girondins à Dijon dimanche. D'ici mercredi, les Lyonnais peuvent allumer des cierges à Fourvière pour espérer un retour d'Alexandre Lacazette.

Toute l'actualité de l'OL, c'est 7/7 sur notre site Internet www.olympique-et-lyonnais.com
à lire également
jeunes football
Si le nombre de footballeurs stagne à 250 000 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes,d'après une étude de l'Insee, les filles sont de plus en plus nombreuses à opter pour le ballon rond. Une pratique qui peut augmenter de nouveau avec la Coupe du monde, qui a lieu en ce moment.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut