A Lyon, les prostituées rejettent l'abolitionnisme

A Lyon, les péripatéticiennes sont colère, c'est peu dire. Abolir la prostitution ? L'idée lancée le 24 juin par la ministre des droits des femmes les fait hurler. Dans la ville où Najat Vallaud-Belkacem est adjointe au maire PS, chargée de la jeunesse et de la vie associative, la proposition réveille des rancœurs locales, autant qu'elle secoue une vieille histoire.

"La première chose qui lui vient à l'esprit, c'est taper sur la gueule des putes, déplore Karen, 46 ans, porte-parole. On va se défendre, ne croyez pas qu'on va mettre un coup de balai pour se débarrasser de nous" Karen annonce une manifestation nationale, le 6 juillet. Un rassemblement place des Terreaux, à Lyon, et d'autres en préparation dans les grandes villes françaises.

Le Monde

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut