Etienne Tête
©Tim Douet

Pollution : Collomb rattrapé par les Verts selon L'Express

Ce lundi, le site du journal L'Express se penche sur le cas des écologistes lyonnais. A une semaine du premier tour des municipales, l'hebdomadaire s'interroge : Gérard Collomb va-t-il pâtir du pic de pollution dans les urnes ?

Cécile Duflot, ancienne secrétaire générale de Europe-Ecologie Les Verts (EELV) et ministre du Logement, était en déplacement à Lyon la semaine dernière. Une visite suivie par les médias nationaux, notamment l'express.fr, qui braque le projecteur sur les écologistes locaux. Ces derniers pourraient bien profiter du pic de pollution aux particules fines, dimanche, lors du premier tour des municipales. "Gérard Collomb, qui avait jusque là plutot la main verte, est apparu à la traîne. (...) Il aura fallu attendre vendredi midi pour que le Sytral annonce, un peu à contretemps, l'ouverture des portiques durant le week-end" souligne la correspondante locale du journal, Léa Delpont.

Bien que Gérard Collomb ait avec lui les ex-EELV, Gilles Buna (adjoint à l'Urbanisme) et Alain Giordano (maire sortant du 9e arrondissement), ses propositions vertes font pâle figure devant les mesures prônées par les écologistes. "Les Verts, alliés avec Gérard Collomb dès le 1er tour en 2001 et 2008, ont cette fois pris le risque de faire cavalier seul et de suivre Etienne Tête (photo), ancien adjoint devenu un farouche opposant du maire de Lyon, sur le dossier du nouveau stade de l'Olympique Lyonnais notamment" détaille l'article, qui qualifie sa colistière, Emeline Baume, de "militante plus modérée et compatible avec l'exécutif municipal." Dans cette atmosphère peu respirable, les négociations post-premier tour seront fortement déterminées par le score d'EELV. Et à ce moment-là, les discussions iront plus loin que "la création de villages d'artisans ou de jardins partagés dans les arrondissements" ironise le magazine, en guise de conclusion.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut