Philippe Cochet sur l'affaire Rhônexpress : "un pétard mouillé" pour Mercier

Podcast. Philippe Cochet, député-maire de Caluire et président de l'UMP dans le Rhône, le dit : "je suis un Rhodanien heureux". Les raisons de son enchantement : le remaniement ministériel et les promotions de Nora Berra et de Michel Mercier. Même l'affaire Rhônexpress qui concerne Michel Mercier, ministre lyonnais de la Justice, ne douche pas son euphorie : "C'est un pétard mouillé, un bon sujet journalistique mais sur le fond, il n'y a rien. Connaissant sa rigueur morale, il n'aurait jamais accepté cette fonction s'il avait un doute". Il dénonce aussi la machine à broyer les hommes politiques en citant l'affaire Woerth/Bettencourt. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

3 commentaires
  1. Hilarion - 24 novembre 2010

    Notre sarkophile lyonnais nous confirme donc officieusement que M.Mercier serait un pétard 'mouillé'?

  2. populiste - 26 novembre 2010

    Pas touche à Philippe cher monsieur, gardez vos distances avec l'UMP qui va vous broyer politiquement en 2014 à Lyon.

  3. Hilarion - 26 novembre 2010

    A part les noix du bon peuple, je ne vois pas ce que l'Umpé et ses valeureux serviteurs pourrait broyer d'ici 2014.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut