Jean-François Carenco © tim douet_0067
©Tim Douet

Liste Gabriac/Benedetti : le préfet valide mais...

... il saisit le Procureur de la république, s'en remet au président du Tribunal administratif et estime que le "juge de l'élection" aura son mot à dire après le scrutin.

La liste "Vénissieux fait front" déposée par Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac a été validée par la préfecture, apprend-on ce vendredi après-midi. "A l’issue de la vérification administrative, les formalités nécessaires ont été remplies conformément aux dispositions du code électoral : il n’est pas apparu au préfet qu’il avait le pouvoir de ne pas recevoir cette liste", indique un communiqué.

En revanche, le préfet a saisi le procureur de la République à la suite de l'article du Progrès faisant état de candidats âgés "embrigadés" malgré eux dans une liste d'extrême droite (lire ici). Dans son communiqué, Jean-François Carenco affirme avoir reçu "des lettres de personnes figurant sur la liste qui semblent corroborer cet état de fait". "Il appartiendra dès lors au procureur d’apprécier si les faits, s’ils sont avérés, sont constitutifs d’une infraction pénale", ajoute le représentant de l'Etat.

La préfecture confie que "le président du tribunal administratif a été informé des conditions particulières de dépôt de cette liste". "Ce sera par ailleurs au juge de l’élection (tribunal administratif ou Conseil d'Etat, ndlr), si cette liste est maintenue, dans le cadre d’un contentieux post-électoral éventuel, qu’il appartiendra d’apprécier l’incidence des candidatures incriminées sur ce scrutin", conclut Jean-François Carenco.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut