Lionel Lassagne à Thierry Philip : "nous ne sommes pas en Sicile"

Podcast. Au micro de la webradio de Lyon Capitale, Lionel Lassagne, vice-président UMP du conseil général, a voulu répondre à un précédent entretien réalisé avec Thierry Philip, candidat socialiste sur ce canton. Le maire PS du 3è arrondissement avait expliqué se présenter face à Lionel Lassagne pour "venger son frère". "Un canton n'appartient pas à une famille, on ne le gère pas comme un héritage. La politique n'est pas affaire de famille et de vendetta. Christian Philip était d'une grande intégrité et ne cumulait pas de mandats. Il travaillait pour les électeurs. Thierry Philip a une boulimie de mandats", riposte l'élu UMP. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Coordinateur du projet Transenvir, Stéphane Frioux et son équipe vont prochainement mettre en ligne un site consacré à l'histoire des politiques de transition environnementale face aux risques environnementaux dans l'agglomération lyonnaise. Entretien avec ce maître de conférences à l'université Lyon 2 et chercheur au laboratoire Larhra. Lyon Capitale : Après la démission de Nicolas Hulot du […]
6 commentaires
  1. Lisye - 10 novembre 2010

    Thierry Philip cumule les mandats, mais aussi les indemnités : plus de 8500 euros au bas mot ! On peut même pas dire qu'il assume ses mandats quand on voit l'état de saleté dans lequel se trouve le 3e arrondissement...

  2. jerome manin - 10 novembre 2010

    Il n'y a pas photo entre entre Lionel Lassagne et le frère de Christian Philip. Seule une idéologie étroite peut faire préférer le gargantua du cumul qui se voit déjà maire de Lyon à la place de Collomb.

  3. Marie - 10 novembre 2010

    Thierry Philip habite à Bron!!! Comment expliquez vous qu'un élu se disant de 'proximité' prenne des décisions qui ne s'appliquent même pas à lui?...

  4. franklin69 - 10 novembre 2010

    D'ailleurs Lionel Lassagne a trouvé Christian Philip tellement honnête qu'il en a bien profité (il a récupéré son mandat de conseillé Général, soutenu par Philip) pour au final ... le trahir et rejoindre Perben. Lassagen a en effet été bien silencieux au moment des législatives de 2007 ... Non vraiment, la vertu n'est pas là ou on pense ...

  5. GRD - 11 novembre 2010

    Lassagne, a profité du frère pour avoir son poste,et le trahir ensuite pour Perben, j'espère que la justice frappera le lâche de Lassagne lui qui balise de voir Bera venir dans son territoire pour les législatives 2012. Bientôt du rififi à l'UMP

  6. caderoussel - 13 novembre 2010

    Nous sommes pas en Sicile...pourtant le comportement de Lionel Lassagne lors des élections internes à l'UMP y fait penser.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut