Christophe Geourjon
© Elise Julliard

Les militants UDI refusent la primaire à droite, Geourjon satisfait

Le président de la fédération UDI sur la Métropole de Lyon, Christophe Geourjon, s'est réjouit du rejet massif massif exprimé par les militants de son parti à l'idée de particper à la primaire de la droite en vue des élections présidentielles de 2017.

Les adhérents ont suivi les consignes des cadres du parti. Ils ont massivement rejeté l'idée d'une participation à la primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle de 2017. Consultés de manière électronique 40,74 % des 22.998 militants revendiqués par la confédération centriste se sont exprimés. Plus des deux tiers d'entre eux (66,5 %) ont dit ne pas souhaiter voir leur parti partciper à une primaire "initiée par Les Républicains", selon les termes du questionnaire soumis aux militants. La ligne de Jean-Christophe Lagarde, qui s'était prononcé contre cette primaire, pointant "l'incapacité des candidats LR à se mettre d'accord entre eux", a donc été tenue.

 

A Lyon, Christian Geourjan s'est réjouit par voie de communiqué de l'issue de cette consultation, soulignant "un moment important pour la solidité de notre parti". "C’est un choix important d’affirmation de notre identité et des valeurs que nous défendons", écrit le président de la fédération UDI sur la Métropole de Lyon, qui ajoute : "après ce vote clair, l’UDI est rassemblée et conquérante pour participer à la construction d’une force d’alternance.

1 commentaire
  1. FEFI - 20 mars 2016

    Bien, mais toujours d'accord avec LW?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut