Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet

La note “AA” de la métropole de Lyon confirmée par Fitch

L’agence de notation a attribué la meilleure note possible à la métropole de Lyon dont elle loue “la force et l'attractivité de l'économie”, tout en notant par ailleurs que les inégalités y restent importantes.

Dans un rapport publié vendredi dernier, l'agence de notation Fitch a attribué la note AA à la métropole. “La meilleure note possible pour une collectivité”, précise le Grand Lyon puisque la note d'une collectivité ne peut être supérieure à celle de l'État. L'agence justifie cette note par des “performances budgétaires solides, une bonne capacité de désendettement, la qualité de sa gouvernance et son bon profil socio-économique.” Selon Fitch la métropole va investir 500 millions d’euros par an en moyenne sur la période 2018-2021 et souligne qu’avec aucun programme d’investissement ne dépassant 50 millions d’euros, la collectivité dispose d’une certaine flexibilité en cas de tension budgétaire.

Une gestion financière “sophistiquée et prudente”

La capacité d'autofinancement de la métropole “représenterait en moyenne plus de 90 % des dépenses en capital en 2018-2021 (2017 : 126,8 %), entraînant une augmentation modérée de la dette”, ajoute-t-elle. Le temps de remboursement des emprunts est de 6,1 années. “Fitch considère la gestion financière de la métropole comme sophistiquée et prudente, comme en témoignent sa planification budgétaire précise et ses projections prudentes”, décrit l’agence.

Cette dernière note par ailleurs “la force et l'attractivité de l'économie de la métropole”. Une économie “diversifiée, caractérisée par un secteur des services fort, en particulier les services financiers et commerciaux, et une base industrielle encore importante qui  bénéficie également d’une main-d’œuvre qualifiée et d’un réseau dense d’entreprises à forte valeur ajoutée”. Économie soutenue par une croissance démographique deux fois supérieure à la moyenne nationale sur la période 2010-2015 avec 1,1 % d'augmentation contre 0,5 % en France.

“Des inégalités qui restent importantes sur le territoire”

Au-delà de la qualité de la note attribuée par l’agence Fitch à notre collectivité, je relève qu’elle met en lumière le dynamisme économique de notre territoire. En conjuguant attractivité, qualité de vie et puissance économique, la métropole que je dirige continue de pouvoir afficher de grandes ambitions. Cette notation ne fait que conforter notre position dans une compétition européenne pour laquelle la métropole de Lyon dispose d’atouts considérables”, a commenté David Kimelfeld.

Un territoire riche et attractif, mais pas pour tout le monde selon Fitch qui note en conclusion que “les inégalités restent importantes sur le territoire, comme en témoignent le taux de pauvreté supérieur à la moyenne (15,7 % en 2015 contre 14,3 % en France) et le nombre toujours croissant de bénéficiaires des prestations sociales”.

à lire également
Gérard Collomb s'allie à la droite pour barrage aux écologistes
En s’alliant à la droite pour contrer la vague verte, Gérard Collomb a joué le tout pour le tout et a perdu. Vaincu dans son fief du 9e, il retrouve les bancs de l’opposition après vingt ans de règne. Et un combat de trop.
Faire défiler vers le haut