Myriam El Khomri
© Tim Douet

Formation : pour El Khomri, Wauquiez est dans la posture politique

La ministre du Travail regrette que Laurent Wauquiez soit le seul président de région à refuser de piloter le plan 500 000 formations pour les chômeurs voulu par François Hollande. En Auvergne-Rhône-Alpes, c'est Pôle emploi qui se substituera à Laurent Wauquiez.

Il y a quelques semaines de cela, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, annonçait que le plan de 500 000 formations supplémentaires pour les chômeurs serait piloté par les régions, mais financé par l État.

Avec cette annonce, les régions faisaient un grand pas dans une nouvelle gouvernance économique et sociale qu'elles ont longtemps réclamé. Tous les présidents ont d'ailleurs signé pour adhérer à la plateforme mise en place. Tous, sauf Laurent Wauquiez, qui n'avait pas souhaité y associer Auvergne-Rhône-Alpes. Une décision que Myriam El Khomri a dit "regretter".

"Nous avons travaillé avec les représentants des régions pour mettre à leur disposition les outils dont ils nous disent avoir besoin. Laurent Wauquiez ne veut pas venir, mais les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes pourront tout de même en bénéficier. Sur l'ensemble du territoire, c'est Pôle Emploi qui prendra la main dessus", a expliqué la ministre à Lyon Capitale, ce mercredi alors qu'elle participait au comité interministériel à l'égalité et à la citoyenneté. "Je regrette sincèrement que Laurent Wauquiez se mette en dehors. Il adopte là encore une posture politicienne. Il faut savoir dépasser les clivages politiques parfois."

1 commentaire
  1. GB4 - 13 avril 2016

    Il faut toujours que Wauquiez le tartuffe se fasse remarquer par son sectarisme

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut