Chuzeville

Département : une hausse d'impôt qui se confirme

A mesure que les jours passent, il est de plus en plus difficile de parler d'une hausse d'impôt au conditionnel au département. A l'occasion d'une conférence de presse ce jeudi sur le budget primitif 2014, Danielle Chuzeville (UDI, photo), la présidente du Conseil général du Rhône, a avancé que les droits de mutation seraient remontés "si besoin", tout en précisant que "cela a de grandes chances d'être fait". Ils devraient passer de 235 à 260 millions d'€ l'an prochain, soit un passage de 3,8 à 4,5 % du montant de ces droits. L'assemblée départementale se réunira en séance publique ce vendredi, pour voter le budget et entériner cette hausse probablement.

Une hausse d'impôt justifiée par l'augmentation des dépenses sociales

La présidente centriste a avancé une augmentation des dépenses sociales du département, de moins en moins compensées par des dotations de l'Etat, pour expliquer cette hausse d'impôt. Elle a par ailleurs tenu à rappeler que le Rhône est le troisième département le moins fiscalisé de France et qu'il n'y aura pas d'augmentation du taux de foncier bâti, qui restera à 11,03 %.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut