cochet

Cochet restera neutre dans la course à la primaire UMP

Lyon Capitale continue de faire réagir les élus UMP locaux à l’annonce de la candidature d’Alain Juppé à la primaire pour désigner le candidat de la droite à la présidentielle de 2017. Au tour de Philippe Cochet, maire de Caluire, député et président de la fédération UMP du Rhône.

Un “non-événement”

"Alain Juppé a simplement confirmé la volonté qui était la sienne de présenter sa candidature", note Philippe Cochet, qui estime que la déclaration de ce dernier via un billet de blog "est un non-événement". "Au-delà des candidats qui se présenteront, moi, ce qui m'intéresse, c'est qui sera la personne qui portera des réformes, des idées. Il nous faut des gens qui s'engagent pour répondre aux problèmes des Français", ajoute le maire de Caluire-et-Cuire.

“Je ne prendrai position pour personne, en tant que président de la fédération du Rhône", explique Philippe Cochet. Visiblement échaudé par la guerre Fillon/Coppé, le responsable UMP restera neutre dans la course à la présidentielle, qui compte déjà deux candidats annoncés, Xavier Bertrand et Alain Juppé, et deux pressentis, Nicolas Sarkozy et François Fillon.

à lire également
Pancarte critiquant la densification, sur le mur d’une maison à Caluire © Antoine Merlet
Faute de candidat identifié à opposer au maire sortant Philippe Cochet, La République en Marche pourrait rater la séquence des élections municipales à Caluire-et-Cuire. La sociologie de cette ville historiquement à droite épouse pourtant celle du parti présidentiel.
Faire défiler vers le haut