Broliquier
©Tim Douet

Broliquier veut créer un axe fort République-Confluence

Nous nous attardons sur le 2e arrondissement de Lyon, en ce début de semaine, dans l'émission politique de Lyon Capitale. Paul Terra interroge Denis Broliquier (UDI), maire sortant du 2e et tête de liste pour Michel Havard.

"Dans le premier mandat de Gérard Collomb, le 2e arrondissement a été discriminé, accuse Denis Broliquier, maire sortant de cet arrondissement. "Dans le second, il a été correctement servi car il y a eu la Confluence", explique-t-il.

Denis Broliquier, après de longues discussions avec Michel Havard, a finalement accepté de faire une liste commune dès le 1er tour des municipales, "on commence à déployer notre programme à 49 jours de l'élection", dit-il.

Il vise le quartier Grolée : "Gérard Collomb a commis une vraie erreur, il a vendu les bijoux de famille", affirme-t-il. Il souhaite valoriser l'axe Réupblique-Bellecour-Hugo-Confluence "en faisant sauter la barrière de Perrache, il faut travailler sur cet axe central car le 2e est le coeur de l'agglomération lyonnaise", explique-t-il.

En vidéo ci-dessous, l’intégralité de notre entretien avec Denis Broliquier.

---

Mardi 4 février dans L’Autre Campagne : Roland Bernard, tête de liste PS dans le 2e arrondissement de Lyon.

L’Autre Campagne, l’émission politique de Lyon Capitale consacrée aux municipales dans le Grand Lyon, à suivre sur Lyoncapitale.fr chaque jour à 14h, jusqu’au 21 mars prochain.

à lire également
La banlieue cossue de Lyon est, elle aussi, impactée par les effets indésirables du dynamisme de la métropole de Lyon. Les problématiques sont nombreuses à quelques mois des municipales et aussi métropolitaines, où plusieurs figures vont sans doute viser la circonscription métropolitaine.
4 commentaires
  1. Bernard - 3 février 2014

    Quai Rambaud 26 mètres + Rue C. Collonge 11 m + trois voûtes 25,5 m + 4 souterrains SNCF 20 m + Rue Delandine 11 m + Quai Perrache & autoroute 48 m = 141 mètres de largeur totale d'ouverture sous la gare SNCF. Il y aurait donc de quoi passer. Mais les piétons ont la portion congrue, surtout dans l'axe central souhaité par D. Broliquier (et par tout le monde) : des trottoirs minables et pisseux. C'est tout ce qu'on leur a consenti dans les années 70. Il est vraiment temps de corriger.

  2. gédu - 3 février 2014

    Dommage, il ne parle pas du déclassement de l'autoroute et de la manière qu'il s'y prendrait pour obtenir ce déclassement ? Vouloir des voies de circulation Nord-Sud , côtés Rhône et Saône pour désenclaver la Confluence ne peut se faire que si l'autoroute est remplacée par un boulevard urbain ????? Actuellement ,il n'est pas possible de traverser l'autoroute côté Rhône et de relier le quai Perrache avec le quai Gailleton dans un sens Sud- Nord. idem côté Saône, KITCHENER est complètement bouché!

  3. Bernard - 4 février 2014

    Un jeune internaute a posté il y a qqs années sur un forum de passionnés d'urbanisme (SSC francophone) une proposition tout à fait remarquable : Déplacer la gare de Perrache sur un pont au dessus du Rhône, avec des accés voyageurs en Presqu'Ile vers la rue Delandine et des accès en rive gauche sur le quai Leclerc. A la place de la gare actuelle et des voûtes ne serait plus resté qu'un pont discret à 2 voies pour relier cette gare au tunnel ferroviaire vers Vaise. Vraiment un très beau projet .

  4. Bernard - 4 février 2014

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut