hervé morin©TRISTAN PARET  (5)
@ Tristan Paret

A Lyon, Hervé Morin érige le logement en "priorité nationale"

@ Tristan Paret

@ Tristan Paret

Le candidat Nouveau Centre (NC) occupait le terrain à Lyon lundi matin. Entre les déplacements de Nicolas Sarkozy et de François Fillon, il a évoqué les problèmes de logement des Français entourés de deux candidats potentiels aux législatives. Récit.

Veste de costume chic et cheveux poivre et sel, Hervé Morin s'est rendu à Francheville lundi matin, une poignée de journalistes sur les talons. Le fondateur du Nouveau Centre (NC), candidat à la présidentielle, avait en effet convié la presse à visiter le chantier d'un immeuble composé à 50 % de logements sociaux et à 50 % de logements en accès à la propriété. "Ce qui correspond exactement à l'une de mes propositions" a estimé le candidat à la présidentielle. L'ancien ministre de la Défense (2007-2010) qui occupait le terrain en périphérie lyonnaise, entre les vœux aux forces économiques du président de la République jeudi dernier à Eurexpo (lire par ailleurs) et le discours de François Fillon sur la formation professionnelle mercredi à Lyon 6e, a estimé que si l'on voulait "parler du pouvoir d'achat des Français", il fallait aussi "parler de logement" dans la mesure où la part de celui-ci avait grimpé dans le budget des Français "de 15 % en 1980 à plus de 30 % aujourd'hui". En la matière, Hervé Morin a rappelé qu'il manquait "au moins 1 million de logements en France". Il a déclaré qu'il en faisait "une priorité nationale" souhaitant mettre des quotas de logement sociaux dans chaque immeuble et non plus dans chaque ville de plus de 3 500 habitants et souhaitant, porter le débat dans la campagne présidentielle.

"J'ai hâte que la période officielle commence"

hervé morin©TRISTAN PARET  (7) ()

Interrogé sur le nombre de signatures récoltées en vue de la Présidentielle, le candidat Nouveau Centre (NC) a reconnu qu'il n'en avait que 300 à l'heure actuelle. Il lui en manque donc toujours 200 pour être reconnu officiellement candidat. Pour autant, il a regretté que les médias aient "déjà fait de 4 candidats (Sarkozy, Bayrou, le Pen et Hollande) leurs chouchous, une fois de temps en temps ils sortent Mélenchon de leur chapeau". Officiellement, le candidat a "hâte que la période officielle commence pour pourvoir bénéficier d'un temps de parole égalitaire et faire des propositions". Officieusement, il pourrait aussi bien, comme Jean-Louis Borloo, se désister prochainement au profit de Nicolas Sarkozy si l'accord entre son parti et l'UMP lui est favorable aux législatives. Il avoue d'ailleurs avoir rencontré une nouvelle fois le président probablement en ce sens vendredi, mais il n'a rien voulu dire de ce rendez-vous : "Nous avons eu un échange parfaitement cordial" a-t-il seulement précisé. "Nous nous sommes promis de nous revoir régulièrement". Dans le Rhône, Raymond Durand (député de la 11e circonscription du Rhône) et Marc Augoyard (conseiller municipal du 5e arrondissement et conseiller communautaire) l'on déjà lâché, le premier pour Sarkozy, le second pour François Bayrou.

Un candidat nouveau-centre aux législatives

blandine reynaud©TRISTAN PARET ()

Entouré de Blandine Reynaud (photo ci-contre), conseillère municipale nouveau-centre à Lyon et de Pierre Delacroix, président du mouvement dans le Rhône, potentiels candidats aux législatives sur les 2e et 3e circonscriptions du Rhône ; Hervé Morin a néanmoins rappelé qu'il y aurait une réunion de l'ARES (Alliance républicaine, écologiste et sociale) cette semaine, afin de déterminer le nom des candidats centristes aux législatives (nouveau-centre, parti radical, gauche moderne). Le député de l'Eure a évoqué la possibilité d'un candidat nouveau-centre dans chaque circonscription du Rhône en cas d'absence de consensus. Ensuite, il pourrait y avoir des mini-primaires avec l'UMP afin de déterminer les circonscriptions laissées aux centristes et celles conservées par le parti présidentiel. Pierre Delacroix, de son côté, entend se présenter coûte que coûte dans la 3e sur les terres du socialiste Jean-Louis Touraine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut