BOUDOT

Municipales : prémices d’un programme sans surprise au FN

Christophe Boudot, candidat du Front National à la mairie de Lyon en 2014, a annoncé le 17 septembre les orientations de son programme et présenté quelques membres de son équipe de campagne. Le véritable programme sera dévoilé un peu plus tard en octobre. De retour de l’université d’été du FN à Marseille, le candidat est confiant, et espère renouer avec les scores des élections de 1995.

Alors que Gérard Collomb attend janvier pour battre les estrades et que le candidat de l'UMP, Michel Havard, tarde à entrer de plain-pied dans la campagne, le candidat FN à la mairie de Lyon, Christophe Boudot, s'active. Il vient de présenter les « orientations  » de son programme ce mardi 17 septembre. « Lyon, notre identité » sera le slogan d’une campagne basée sur quatre axes : la sécurité, les transports, l’identité de la ville et la valorisation de son patrimoine.

"Tolérance zéro"

Le détail des propositions ne sera connu qu'en octobre, a expliqué le conseiller régional. Tout juste a-t-il soufflé qu'il préconisera la création d’une compagnie fluviale pour des transports en commun sur la Saône. Ce mardi, il a seulement dévoilé les grands traits de sa campagne. Sans surprise, il annonce une tolérance « zéro  » en matière de délinquance et de trafic de drogues. Pour cela, il souhaite que des moyens supplémentaires matériels soient donnés à la police et suggère d’embaucher des policiers. D’après le candidat, réduire la charge des contraventions à la police municipale (en instaurant des stationnements avec les 30 premières minutes gratuites) permettrait à cette dernière de porter main forte à la police nationale. Revoir le déploiement de la vidéosurveillance sera aussi un objectif.

Création d’une compagnie fluviale à Lyon

Pour résoudre la problématique Roms que le maire-sénateur actuel n’a fait qu’aggraver selon lui, le conseiller régional, tête de liste dans le 8e arrondissement, préconise une renégociation des accords Schengen pour revenir sur l’ouverture des frontières. Mais il n'a pas su donner une mesure locale pour tendre vers cet objectif.

70 000 adhérents FN en France

Christophe Boudot semble confiant face à celui qu’il voit comme son unique adversaire de taille, Gérard Collomb. « On devrait atteindre les 15 % au premier tour  », dit-il, alors qu’un sondage IFOP réalisé pour le Mag2Lyon en août (lire ici) lui donne 11 % d’intentions de votes. Lui garantit de retrouver des résultats similaires aux élections de 1995 (15,2 % au premier tour, ndlr) grâce à un nouvel engouement militant. « Le FN atteint aujourd’hui les 70 000 adhérents et le vote FN autrefois caché devient un vote de fierté et d’adhésion », annonce le Lyonnais à qui Marine Le Pen vient de remettre la flamme d’honneur.

1 commentaire
  1. Epsilon - ven 20 Sep 13 à 11 h 35

    Ce mec peut alimenter six éoliennes à lui tout seul...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut