Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : 24 ans, il tente de tuer une femme de 88 ans, sans raison apparente

Un suspect a été arrêté dans l’enquête de l'agression à Saint-Fons d'une femme âgée de 88 ans retrouvée à moitié dévêtue et dont le pronostic vital reste engagé.

Mardi dernier à 3h50 à Saint-Fons, les services de police étaient contactés par une personne venant de trouver une femme grièvement blessée et inconsciente dans le hall d’un l’immeuble. La victime de 88 ans était à moitié dévêtue et son pronostic vital était engagé. L'enquête judiciaire a été confiée au commissariat de Vénissieux. Les premières recherches ont conduit à effectuer un rapprochement avec une intervention des services de secours au cours de la nuit, après qu’un homme ait été retrouvé lui aussi blessé sur la voie publique, non loin de l’immeuble où sera découverte la victime deux heures plus tard. Malgré l’insistance des services de secours, il refusait d’être transporté à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

Identifié, il était interpellé le 10 septembre en milieu de journée à son domicile et placé en garde à vue. La Brigade criminelle de la sûreté départementale a alors été saisie pour poursuivre les investigations dans le cadre d’une enquête pour tentative d’homicide volontaire. La perquisition du domicile de l'homme amenait la découverte notamment de vêtements tachés de sang pouvant correspondre à ceux portés par l’auteur des faits. L’homme âgé de 24 ans, connu des services de police (principalement pour des faits d’atteintes aux biens) reconnaissait que, sous l’emprise de l’alcool et de médicaments, il avait frappé sans raison précise la victime alors qu’elle promenait son chien. En revanche, il niait toute tentative d’agression à caractère sexuel.

Le pronostic vital de la vieille dame, qui souffre d’un important traumatisme facial et de plusieurs fractures faciales, dorsales et cervicales, reste engagé à l'heure où nous écrivons. Le suspect sera déféré ce jour devant le Parquet du TGI de Lyon en vue de l’ouverture d’une information judiciaire. 

à lire également
Laura Pfeiffer, la lanceuse d'alerte qui avait rendu publics des documents confidentiels de l'entreprise Tefal a de nouveau été condamnée ce jeudi par la Cour d'appel de Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut