Passi Martial

Condamné, Martial Passi fait appel et abandonne son mandat de maire

Condamné à trois ans d’inéligibilité, Martial Passi a décidé de faire appel et démissionné de son mandat de maire de Givors.

Condamné à six mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende et trois ans d'inéligibilité, Martial Passi a indiqué au Progrès avoir choisi de faire appel de cette décision. Une décision qu'il juge "sidérante". Si l'appel suspend le jugement, Martial Passi a tout de même démissionné de ses fonctions de maire de Givors et n'a pas été reconduit à celle de vice-président de la métropole au conseil métropolitain ce lundi. Il demeure tout de même conseiller municipal et métropolitain.

Pour rappel, jeudi dernier, Martial Passi a été condamné pour avoir recruté sa sœur au poste de directrice générale des services (DGS). Une peine presque maximale puisque le procureur avait requis huit mois de prison avec sursis, une amende de 15 000 euros et trois ans d'inéligibilité contre l'élu PCF.

à lire également
Sur le site de la Manufacture des Tabacs, la faculté de Droit de l'Université Jean Moulin Lyon 3 ouvre pour la première fois ses portes en soirée, le jeudi 4 octobre. Au programme : conférences de ténors du barreau, procès fictif du personnage Severus Rogue de Harry Potter ou projection et débat autour du documentaire déjanté "Ni juge, ni soumise" en présence de la juge d'instruction belge Anne Gruwez  et des réalisateurs de l'émission Strip-tease...
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut