A Lyon, un cambrioleur arrêté grâce à ses empreintes d'oreilles

Un homme de 46 ans a été arrêté en flagrant délit de cambriolage ce mardi en fin de matinée, dans le 3e arrondissement de Lyon. Il vient d'être écroué pour 24 vols par effraction dans l'agglomération lyonnaise.

Il vivait du cambriolage depuis des années. Cet individu arrêté en flagrant délit de cambriolage ce mardi rue Viala (Lyon 3e) a été confondu par la police grâce à ses empreintes d'oreilles, laissées sur les portes derrière lesquelles il écoutait avant de s'introduire dans les appartements par effraction. Tous les jours, le voleur prenait l'apparence d'un employé de bureau, costard-cravate et attaché case à la main, pour partir de chez lui à 8h et revenir à 19h

En novembre 2015, le voleur avait déjà été repéré par les policiers de la sûreté départementale du Rhône en flagrant délit de cambriolage, mais son identité n'était pas vérifiable. Avec un casier judiciaire vide, l'homme avait été relâché. Après une nouvelle interpellation en janvier dernier, ses empreintes d'oreilles ont été relevées puis comparées à celles laissées sur les scènes de cambriolages, ce qui a prouvé sa culpabilité.

Algérien de 46 ans, l'homme a pour l'instant reconnu avoir commis 24 vols. Chez lui, à Vénissieux, la police a retrouvé une centaine de bijoux volés. Avant de cambrioler les appartements lyonnais, le voleur avait déjà sévi aux Pays Bas et à Paris.

Faire défiler vers le haut