Violoncelle pur

Outre un parcours hors du commun, il fut membre de l’Ensemble Intercontemporain et a longtemps été vu comme le protégé de Pierre Boulez. Le violoncelliste Jean-Guihen Queyras se démarque par un éclectisme musical d’une rare qualité. Avec un jeu moderne ne connaissant pas de limites, le musicien imprime les grandes œuvres de son style sobre et épuré.

Dernier enregistrement marquant en date : Les Suites pour violoncelle seul de Britten. Accompagné de l’ONL, il se mesurera au concerto n°1 pour violoncelle et orchestre de Chostakovitch, une œuvre considérée comme mineure et qui, néanmoins, possède une douceur musicale russe non dénuée d’intérêts. Puis le programme s’achèvera sur l’aérienne Symphonie n°2 en ut mineur de Bruckner.

Jean-Guihen Queyras, ONL, direction Ilan Volkov. Les 22 et 24 octobre, à l’Auditorium, Lyon 3è.

à lire également
ONL orchestre orgue
 C’est l’ouverture de saison à l’Auditorium et l’occasion pour le public lyonnais de découvrir à l’œuvre le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon (ONL).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut