Lyon Capitale n°154
© Lyon Capitale

Un palais sauvé des eaux

IL Y A 20 ANS DANS LYON CAPITALE – Le palais des sports de Gerland fait l’objet d’une grosse rénovation, afin de le mettre en conformité avec les normes de sécurité. À l’époque, un peu plus de 4 millions de francs sont débloqués.

Lyon Capitale n°154, 14 janvier 1998 © Lyon Capitale ()

En 1998, il fait partie des principaux équipements sportifs de la ville. Dans les années 1970, les plus grandes stars du rock – Led Zeppelin, les Rolling Stones et même les Pink Floyd – s’y sont produits. Si l’on a depuis construit le Parc OL, le palais des sports de Gerland reste actif et accueille chaque semaine des événements sportifs ou culturels variés : concours de danse, matchs de volley ou concerts. Emmanuel Macron l’a également investi pendant la campagne présidentielle pour y tenir son premier grand meeting. Au fil du temps, le bâtiment s’est dégradé et sa vétusté oblige la municipalité à engager de gros travaux en 1998, afin de pouvoir continuer à faire tourner la grande salle de Gerland.

Lyon Capitale n°154, 14 janvier 1998, p. 2 © Lyon Capitale

© Lyon Capitale
Texte de l’article paru le mercredi 14 janvier 1998 (Lyon Capitale n° 154), signé S.M.

Un palais sauvé des eaux

Afin d'être en conformité avec les normes de sécurité, le Palais des Sports de Gerland, construit en 1962, va faire l'objet d'une rénovation. Une condition sine qua non pour continuer de fonctionner. Les travaux, qui devraient débuter fin février pour se terminer en avril, concerneront la réfection de l'étanchéité de la coupole et le ravalement des façades. Ces dernières n'ayant jamais été restaurées !
Alors que la rénovation du stade de Gerland est entrée dans sa phase finale, d'autres travaux de restructuration vont être effectués cette année dans l'un des principaux équipements sportifs de l'agglomération lyonnaise : le Palais des Sports de Gerland. Des travaux nécessaires si l'on en croit Alain Bideau, l'adjoint délégué aux Sports, aux marchés publics et aux travaux. "Pour des raisons de sécurité, nous nous devons de faire ces aménagements sous peine de fermer le Palais des Sports". De quoi souffre cette enceinte construite en 1962 ? Principalement d'un problème d'étanchéité de la coupole et du péristyle. Une étanchéité qui selon les services techniques de la ville de Lyon n'assure plus la protection du bâtiment. Une réfection complète est donc indispensable afin que la très mince coque du Palais des Sports, qui n'atteint que 'dix centimètres à certains endroits, soit protégée des intempéries. Cette opération, dont le coût est estimé à 4,1 MF, devrait débuter fin février pour se terminer en avril. Dans le même temps, l'enceinte lyonnaise, qui sera mise à la dis-Photo Michel Cavalca Construit en 1962, le Palais des Sports de Gerland n'a jamais bénéficié d'une restauration extérieure. Lors de la Coupe du Monde de football, va subir un profond lifting puisque ses façades vont être restaurées. Ce ne sera pas un luxe vu l'état déplorable du Palais des Sports : béton fissuré, bandeaux d'aluminium ternis, mastics sur les baies vitrées fusés et peintures délavées. Mais il convient toutefois de préciser que depuis sa construction, le bâtiment n'avait encore jamais bénéficié d'une restauration extérieure ! Montant de la facture : 3,5 MF. Enfin, des travaux de sécurité et de mise en conformité du bâtiment, d'un montant de 1,5 MF, vont également être effectués (désenfumage et encloisonnement des cages d'escaliers, mise en conformité de la tribune ouest, mise aux gabarits de certaines sorties...). Une fois ceux-ci réalisés, et après avis favorable de la commission départementale de sécurité, la capacité du Palais des sports sera porté à 6 900 places au lieu des 5 000 actuelles. La rénovation de l'enceinte lyonnaise ne sera pas pour autant terminée. La vétusté du bâtiment est telle et les normes de sécurité n'étant plus les mêmes qu'il y a trente ans, une deuxième tranche de travaux est prévue pour l'an prochain (mise en conformité des trois autres tribunes, remplacement de tous les vitrages et garde-corps...). Au total, ce sont près de 15 MF qui vont être investis dans la restauration du Palais des Sports. Une somme jugée excessive dans les rangs de l'opposition où l'on parle "d'une dérive financière" à propos d'un équipement "sous-utilisé". On peut également estimer qu'il aurait été beaucoup plus simple de raser le Palais des Sports et de construire une salle ultra-moderne, mais la note aurait été bien plus élevée...
à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Les lyonnais fêtent la victoire des Bleus face au Brésil. Des scènes de joie, similaires à celles vécues dimanche dernier pour la deuxième étoile, éclatent partout dans la rue.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut