Capture d’écran 2014-08-28 à 15.49.50

Lyon et les ovnis : une vieille histoire

Lundi 28 août, une boule lumineuse a été observée dans le ciel lyonnais. Les manifestations mystérieuses ne sont pas récentes : dès le Moyen Âge, des ovnis auraient été aperçus à Lyon.

La question n’est pas de savoir si les ovnis existent ou pas et s’ils correspondent à des manifestations extraterrestres. À plusieurs reprises, des Lyonnais ont affirmé avoir vu des boules lumineuses, cigare aérien et autres montagnes stationnant au-dessus de la ville.

Quatre visiteurs du ciel évitent le lynchage

La première observation majeure date du IXe siècle, vraisemblablement en 832. Plusieurs témoins rapportent avoir vu un navire aérien au-dessus de la ville. Trois hommes et une femme en seraient descendus avant que l’engin ne disparaisse subitement. Les visiteurs, à l’apparence normale, sont capturés puis présentés. Ils affirment avoir été enlevés alors qu’ils travaillaient dans un champ et auraient visité des pays inconnus. La foule gronde, menace de les lyncher et de les brûler vifs pour sorcellerie. L’intervention de l'archevêque Agobard met fin à la situation tendue. Les quatre personnes sont relâchées et disparaissent le jour même. Elles ne seront jamais revues en ville.

Une montagne lumineuse

Bien plus tard, le 5 avril 1528, un objet lumineux traverse le ciel. C’est la panique en ville. Certains imaginent que les maux qui s’abattent sur Lyon viennent de ce phénomène qui devait être un astéroïde. Une troisième observation a lieu le 12 octobre 1621 en début de soirée. Plus de 500 témoins affirmeront avoir vu une intense lumière et des éclairs au-dessus du pré de Belle-Court pendant plus d’une heure. Aucun visiteur ne mettra les pieds à terre, et le phénomène reste inexpliqué. Malgré la nuit déjà tombée, la lumière éclaire la ville comme en plein jour. Certains témoins affirmèrent avoir vu une montagne de pierre voler au-dessus de la ville. Une lumière identique est visible dans d’autres villes françaises. Après la Seconde Guerre mondiale, les phénomènes inexpliqués se font de plus en plus nombreux. Avions, astéroïdes, comètes, ou autres… Chaque année, une dizaine d’observations d’ovnis sont répertoriées en Rhône-Alpes.

à lire également
Stéphane Bern
D’abord journaliste à Jours de France, magazine spécialisé dans l’actualité des familles royales européennes, puis sur Europe 1 où il a narré pendant plusieurs années les destinées des grands de ce monde, Stéphane Bern s’est véritablement fait connaître du grand public le 31 août 1997, sur le plateau du journal télévisé de TF1, pour évoquer la mort de la “superstar” Lady Di. Dès lors, le chroniqueur royal lyonno-luxembourgeois est propulsé sur le devant de la scène. Depuis trois ans, il est au chevet du patrimoine français en péril, après avoi été nommé “Monsieur Patrimoine” par le président de la République. Rencontre avec un “raconteur d’histoires”, “profondément attaché à Lyon”, qui publie son 42e livre Les Records de l’histoire (Albin Michel) et un cahier de vacances spécial Secrets d’Histoire.
Faire défiler vers le haut