Eric et Jules, coaching pour geek...

Et autour, rien. La dernière fois qu'il a rencontré une fille en vrai, c'était il y a six ans. Panique totale, une expérience terriblement traumatisante, il en tremble encore. Oui mais voilà, dans 7 jours, Jules a donné rendez-vous à sa fiancée-internet, dans le monde REEL. C'est la chance de sa vie. Comprendre : c'est déjà miraculeux et il n'y en aura pas d'autre. Il lui reste 7 jours pour acquérir les bases des relations homme-femme au moins dans leur dimension : choper-conclure. Il lui faut un coach. C'est Eric qui s'y colle, son meilleur ami, un chacal ordinaire aux phéromones terriblement efficaces. Mais au vocabulaire tout juste suffisant pour postuler à la Star Academy. D'ailleurs il chante. Ou presque. 7 jours/7leçons pour transformer un geek en quelque chose d'autre qui n'a pas encore de nom connu dans la langue, mais que le public découvre au fur et à mesure, médusé. Car le public intervient, il est ici chez lui : des " 0h ! " des " Ah ! " , des " AhMaisNon ! ". Des " Hououououou !" aussi, à dominante féminine. Le public est complice, donc largement coupable. Car la chute est inattendue, et surtout profondément immorale. Mais bon, faut savoir ce qu'on veut ! Eric et Jules s'appellent aussi Bruno Munda et Maxime Jullia. C'est leur premier spectacle en double simple. Ils ont commencé leur carrière en double mixte mais les filles sont barrées. Ils sont au Complexe du Rire jusqu'au 27 septembre.
" Eric et Jules " (une pièce de Bruno Munda)
Le Complexe du Rire, 7, rue des Capucins LYON 1er
Métro Hotel de Ville - Croix Pâquet, tél : 04 78 27 23 59

Pierre Gandonnière

Les commentaires sont fermés

Eric et Jules, coaching pour geek...

Et autour, rien. La dernière fois qu'il a rencontré une fille en vrai, c'était il y a six ans. Panique totale, une expérience terriblement traumatisante, il en tremble encore. Oui mais voilà, dans 7 jours, Jules a donné rendez-vous à sa fiancée-internet, dans le monde REEL. C'est la chance de sa vie. Comprendre : c'est déjà miraculeux et il n'y en aura pas d'autre. Il lui reste 7 jours pour acquérir les bases des relations homme-femme au moins dans leur dimension : choper-conclure. Il lui faut un coach. C'est Eric qui s'y colle, son meilleur ami, un chacal ordinaire aux phéromones terriblement efficaces. Mais au vocabulaire tout juste suffisant pour postuler à la Star Academy. D'ailleurs il chante. Ou presque. 7 jours/7leçons pour transformer un geek en quelque chose d'autre qui n'a pas encore de nom connu dans la langue, mais que le public découvre au fur et à mesure, médusé. Car le public intervient, il est ici chez lui : des " 0h ! " des " Ah ! " , des " AhMaisNon ! ". Des " Hououououou !" aussi, à dominante féminine. Le public est complice, donc largement coupable. Car la chute est inattendue, et surtout profondément immorale. Mais bon, faut savoir ce qu'on veut ! Eric et Jules s'appellent aussi Bruno Mundera et Maxime Jullia. C'est leur premier spectacle en double simple. Ils ont commencé leur carrière en double mixte mais les filles sont barrées. Ils sont au Complexe du Rire jusqu'au 27 septembre.
" Eric et Jules " (une pièce de Bruno Mundera)
Complexe du Rire, 7, rue des Capucins LYON 1er
Métro Hotel de Ville - Croix Pâquet, tél : 04 78 27 23 59

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut