Hôpital militaire Desgenettes
DR

Ça s’est passé un 14 décembre : la Santé militaire s’établit à Lyon

De l’élection du chanoine de Lyon comme pape en 1294 au deuxième rassemblement islamique de France en 1985, Lyon Capitale vous rappelle les événements qui ont marqué les 13 décembre lyonnais au fil des siècles.

1294 : Le cardinal Benoît Cajetan, chanoine de Lyon, est élu Pape à Naples. Boniface VIII.

1336 : L'archevêque Guillaume de Sure confirme aux bourgeois les franchises accordées en 1320 par Pierre de Savoie.

1451 : Entrée du cardinal d'Estouteville, légat du Pape.

1489 : Lettres patentes consacrant l'absence de jurandes à Lyon sauf pour les serruriers, les orfèvres et les barbiers (et au XVIe s. les apothicaires).

1789 : Décret de l'Assemblée nationale instituant les nouvelles administrations municipales (maires et officiers municipaux). Celle de Lyon est formée de 65 membres.

1790 : Adjudication du château de Vaise, propriété de l'abbé d'Ainay, à Blaise Painelier, commissaire feudiste.

XIXe : construction de la mairie du 4e

1805 : Le comte Charles Joseph Fortuné d'Herbouville est nommé Préfet du Rhône. Installé le 11 février 1806.

1828 : Ordonnance royale limitant à 600 le nombre des élèves dans les petits séminaires et écoles ecclésiastiques du diocèse. Non observée.

1859 : "Lettre à M. le Sénateur" préfet du Rhône, des membres de la Petite Église, protestant contre l'interdiction de donner à ses membres des funérailles religieuses publiques.

1861 : Décret impérial révoquant de ses fonctions de professeur à la faculté des lettres le poète Victor de Laprade, pour la publication de son poème "Les muses d'État".

1866 : Le Conseil municipal décide la construction de la mairie du 4e arrondissement, sur un terrain acquis de l'État le 6 octobre 1865.

1869 : Séjour à Rome d'une délégation de la Petite Église de Lyon, venue explorer les possibilités d'une réconciliation. Sans résultat.

1874 : Arrêté préfectoral nommant Étienne Mulsant bibliothécaire de la Ville, en place de Jean-Baptiste Monfalcon, et Aimé Vingtrinier sous-bibliothécaire, en place d'E. Mulsant.

1888 : Loi instituant une École du service de santé militaire. Le décret ministériel du 25 décembre l'établit à Lyon.

XXe : aérogare de Bron

1906 : Expulsé par la loi de séparation, le cardinal Coullié, archevêque de Lyon, quitte l'archevêché.

1919 : Élection au Conseil Général. Progrès des républicains progressistes.

1922 : Mort de Claude-Marie Loron, dit "Camille Roy", chef comptable de la société Lumière, poète et chansonnier, fondateur du "Caveau lyonnais" et de la "Revue du Siècle". Lyon 3e, 74 cours de la Liberté. (Né à Lyon, le 28 juin 1851). Inhumé à la Guillotière, allée 22, carré D12.

1926 : Exposition des projets du 3e concours de la Société d'Embellissement de Lyon (utilisation des terrains militaires de la Part-Dieu).

1930 : Inauguration de l'aérogare de Bron.

1932 : Mise en minorité à la Chambre sur la question des dettes américaines, le cabinet E. Herriot donne sa démission.

1934 : Fondation de la Société Lyonnaise des Études Anciennes, par R. Waltz et un groupe de professeurs.

1942 : Arrêté du président du Conseil nommant les membres du Conseil départemental qui remplace la Commission administrative. Installé le 7 mars par le préfet.

1968 : Inauguration d'une Maison des Jeunes des Terreaux, 30 rue du Bon Pasteur (1er) et de la Maison des Jeunes et de la Culture de Montchat, 16 rue Bonnant (3e).

1973 : Inauguration de la maison des vieillards municipale, rue Hénon.

1979 : Inauguration de la nouvelle École vétérinaire, à Marcy-l'Etoile.

1979 : On annonce que la firme CIBA-Geigy, de Bâle, vient de prendre une participation majoritaire dans la maison de soierie "J. Brochier et fils", qui reste autonome.

1979 : Ouverture, au Musée des Hospices, d'une exposition "Regards sur la condition enfantine XVIe-XXe siècles". Dure jusqu'au 15 mars 1980.

1980 : Mort de Georges Bazin, président du Comité des fêtes de Montchat, secrétaire de la Société d'Histoire de Lyon-Rive gauche. Lyon 3e. (Né à Lyon 3e, le 16 novembre 1906).

1985 : Le deuxième Rassemblement islamique de France se tient à Lyon (Eurexpo). 5000 participants.

à lire également
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut