Ça s’est passé à Lyon un 21 mai : le maire Herriot rentre de captivité

De l’assassinat du gouverneur de Pierre-Scize en 1705 à la réception officielle d’une délégation de l’Église nationale de Chine schismatique en 1987, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 21 mai lyonnais au fil des siècles.

1705 : M. de Manville, gouverneur de Pierre-Scize, est assassiné par cinq prisonniers, qui s'évadent.

1791  : Décret de l'Assemblée nationale instituant le Tribunal de Commerce de Lyon (à la place du Tribunal de la Conservation). Loi du 27 mai.

Au XIXe siècle, Antoine Gailleton est réélu maire de la ville

1848 : Arrêté du commissaire de la République Martin Bernard, qui dissout le corps des Voraces et ordonne leur intégration dans la Garde nationale.

1852  : Séjour à Lyon des chefs arabes, venus à Paris assister à la remise des Aigles. Castellane leur offre au Grand Camp le spectacle d'un simulacre de combat.

1864 : Grand concours d'orphéons. 260 sociétés venues de toute la France. "Succès d'enthousiasme" de la musique du 34e régiment d'infanterie prussienne.

1871 : Loi sur l'administration des établissements de bienfaisance. L'article 8 excepte de son application les Hospices Civils de Lyon.

1888  : Antoine Gailleton est réélu maire de Lyon.

1893 : Inauguration du temple luthérien de la rue Fénelon.

1898  : Élections législatives. Élus : Lanessan, Gourd, Bonard, Florent, Krauss, Fleury-Ravarin, Colliard, Aynard, Genet.

Au XXe siècle, le remplacement du système de cartes de pain ne passe pas

1905 : Grève des gardiens de la paix.

1940  : Le Dr Joseph Saunier, d'Heyrieux, acquiert le château de Chandieu, et va en entreprendre la restauration.

1945 : Inauguration de deux plaques rappelant les massacres commis en 1944 par les Allemands rue Tronchet et place de la Bascule.

1945 : Retour à Lyon d'E. Herriot, rentré de captivité. Réception chaleureuse et enthousiaste. Il reprend son fauteuil de maire.

1947  : A la nouvelle d'un arrêté du préfet remplaçant les cartes de pain par un autre système de distribution (pour annuler les fausses cartes), énorme manifestation populaire spontanée partie de Vaise. La foule envahit la Préfecture et le bureau du préfet, qui rapporte sa décision.

1957 : A Vourles (Les Sept-chemins), ouverture d'un marché régional de gros pour les fruits.

1959 : Présentation publique du "Centre régional d'échanges internationaux Rhône-Alpes". (Relations entre professions ; activités non commerciales).

1962  : "Semaine d'amitié" Lyon-Francfort, à Lyon. Le 16, cérémonie de consécration du jumelage.

1968  : Les quotidiens de Lyon ne paraissent pas. La grève s'étend et commence à gêner la vie quotidienne (essence, banques, alimentation).

1981 : Nouvelle rencontre du "Club de Dakar" avec des industriels de la région.

1985 : Célébration populaire, en déguisements, du bimillénaire du théâtre romain de Fourvière.

1985  : Visite à Lyon du maire de Gaëte (Italie) pour le bimillénaire du théâtre romain.

1985  : Inauguration d'un supermarché "Suma", par la société CEDIS, à Vaise.

1987 : Une délégation de l'Église nationale de Chine schismatique, en voyage en France, est reçue à Lyon officiellement. Le 21, conférence de Monseigneur Jin Luxian, évêque de Shanghaï à la Faculté catholique.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut