Un gradé, ex RG, fait du zèle

Le fameux mail, qui a fait l'effet d'une bombe sur Internet, a été reçu le 16 septembre en fin d'après-midi au service des ressources humaines de la Région. Extrait : " Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer si parmi votre personnel, vous avez des agents de confession autre que chrétienne. Dans l'affirmative pouvez vous me dire si certains d'entre eux ont demandé des aménagements d'horaires ou de service pour pratiquer leur religion. Cette étude est faite à la demande des maires de France. Merci de me répondre par mail. Cordialement. P. Brun".

P. Brun est un gradé de la DDSP, ex membre des Renseignements Généraux, âgé d'une quarantaine d'années. Il travaille au sein de la Sous direction de l'information générale (SDIG) de la DDSP. " Il s'agit d'une initiative individuelle d'un fonctionnaire de police qui n'a ni pris conseil auprès de son autorité hiérarchique ni reçu d'instruction en ce sens de son autorité hiérarchique " a encore précisé Jacques Signourel, visiblement tendu. Il faut dire que le président du Conseil Régional Jean-Jack Queyranne, a fait remonter ce mail en haut lieu, jusqu'au bureau de la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie qui " a immédiatement saisi le directeur général de la police judiciaire pour diligenter une enquête hiérarchique interne " dont les résultats doivent lui parvenir en fin de journée, ce jeudi. Des études sont menées en la matière. Le directeur de la sécurité publique du Rhône a expliqué que son " service (procédait) régulièrement à des études " (...) et que plusieurs fonctionnaires étaient " chargés d'informer le Gouvernement et les autorités de l'Etat sur les domaines constitutionnels, économiques, sociaux et sur les domaines qui concernent les menaces à l'ordre public ou l'évolution des faits de société y compris les dérives urbaines ". En l'espèce " des questions peuvent être posées mais nullement sous cette forme ". Autrement dit, les fonctionnaires de ce service posent ce genre de questions directement à leurs interlocuteurs. Mais pas par mail. A suivre

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut