Rythmes scolaires : "C'est un temps de garderie" regrette la PEEP

L'Autre Direct dresse cette semaine le bilan de la réforme des rythmes scolaires. Pascale Paré-Rey, parent d'élèves de PEEP du groupe scolaire Germaine Tillion dans le 2e, émet de sérieux doutes sur le grand bouleversement qui a marqué l'année scolaire.

"La réforme n'a pas été bénéfique. Je sens mes enfants plus fatigués que les autres années. Sur l'allègement de la journée, je ne vois pas d'amélioration. Sur l'apprentissage, j'ai du mal à mesurer l'impact", explique Pascale Paré-Rey, parent d'élèves PEEP du groupe scolaire Germaine Tillion dans le 2e. Cette mère de deux enfants se montre sceptique sur le projet éducatif lié aux rythmes scolaires  :"ce qu'ils ont fait le vendredi après-midi pourrait être proposé ailleurs que dans une école. C'était une garderie. Dès que des intervenants spécialisés venaient, cela se passait bien. Le taux d'encadrement a été bon, mais j'aurai préféré moins de quantitatifs, mais plus de qualitatifs". Interrogée sur la réforme du collège, le nouveau grand chantier de l'Éducation nationale, Pascale Paré-Rey se montre encore plus dubitative  : "je crie aussi au nivellement par le bas. Nous ne permettons pas aux enfants capables de plus de choisir des filières spécialisées. Sous couvert de donner à tout le monde la même chose on accroît les inégalités. Ceux qui le peuvent iront vers d'autres dispositifs d'éducation".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut