BB9O2415
copyright : JJ Guttin – Département du Rhône

Roms : le département va réinsérer 20 familles en Roumanie

Le Département du Rhône a annoncé ce lundi qu'il allait participer à la réinsertion de 20 familles en Roumanie d'ici 2015. Une opération qui lui coûtera environ 130 000 euros d'ici 2015.

Le Département du Rhône se lance dans une nouvelle action de coopération décentralisée avec la Roumanie. Il dépensait déjà 50 000 euros par an dans les départements d'Alba et de Timis, agissant dans le développement agricole durable et la coopération culturelle. Désormais, il investira en plus, 3 660 euros par famille de Roms réinsérée dans le département d'Alba.

Pour officialiser cette nouvelle action de coopération, une délégation roumaine avait fait le déplacement à Lyon, lundi 9 décembre, à l'Hôtel du département. Ion Dumitrel, président du Judet d'Alba et Ioan Iancu, maire d'une commune locale, ayant construit 10 logements sociaux pour les Roms, ainsi que Martha Breeze, directrice de l'international, du retour et de la réinsertion à l'Office Français de l'immigration et de l'insertion (OFII) ont officiellement apposé leurs signatures sur la convention engageant le département à leurs côtés.

"30 % du total des Roms veulent rentrer chez eux"

"Le Rhône du fait de ses compétences sociales avait vocation, naturellement, à se lancer dans ce type de coopération" a souligné Charles Bréchard, vice-président du département délégué à la coopération. La présidente, Danielle Chuzeville a souligné l'action déjà "très importante" des services, en particulier, des médecins de la protection médicale et infantile (PMI) du département dans les squats de Roms de l'agglomération.

La convention vise à repérer les familles demandeuses, "30 % du total des Roms veulent rentrer chez eux" estime Charles Bréchard. Une vingtaine dans le Rhône seraient originaires de la province d'Alba, y compris certaines intégrées au dispositif Andatu (dispositif de réinsertion engagé par la préfecture). Le but étant de leur proposer l'aide individualisée au retour qui prévoit, après avoir répondu à un vaste questionnaire, de leur trouver un logement, de scolariser leurs enfants et de les aider à développer leur activité professionnelle en Roumanie. Une déclinaison des accords OFII signés en septembre 2012 par l'Etat français.

"Les problématiques sont les mêmes chez nous et là-bas"

"Ce projet permet de mieux nous connaitre et nous nous apercevons que les problématiques sont les mêmes chez nous et là-bas", a relevé lundi la présidente du département. Quant aux autorités roumaines présentes lundi, elles ont précisé agir déjà en direction des Roms dans le judet d'Alba, en leur distribuant des repas via l'Eglise et en scolarisant certains de leurs enfants. Ion Dumitrel, président du Judet d'Alba, a déclaré : "on signe une convention pour pouvoir trouver des solutions aux problèmes posés ici [dans le Rhône] par la communauté rom". La population d'Alba est d'environ 376 000 habitants dont 3,7 % de roms.

1 commentaire
  1. FOurs - mer 11 Déc 13 à 15 h 56

    et comment intervient l'U.E. dans ce programme ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut