motards

Rhône : les deux-roues autorisés à circuler entre les files dès février

Un décret lance l'expérimentation de la circulation inter-files pour les deux-roues, sous certaines conditions, dans plusieurs départements dont le Rhône.

motards ()

Réclamée depuis longtemps par les motards, pour "légaliser" une pratique largement répandue, la mesure vient enfin d'être prise par le gouvernement, sous la forme d'une expérimentation. Les deux-roues vont pouvoir circuler entre des files de voitures avançant au ralenti dans les embouteillages, sans risquer d'amende. Mais les conditions sont strictes.

Pas en centre-ville

Le décret paru au Journal officiel du 26 décembre prévoit en effet que la "circulation inter-files" ne sera autorisée que pendant les embouteillages, et uniquement "sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h". Donc pas de circulation inter-files en centre-ville !

De plus, la vitesse des motos et scooters se faufilant entre les voitures ne devra pas dépasser 50 km/h. Et les conducteurs devront avertir les automobilistes de leur manoeuvre. Par ailleurs, il sera interdit de dépasser un autre deux-roues circulant en inter-files, et il faudra se ranger dans une file lorsque les voitures auront repris une vitesse supérieure.

Un test sur 4 ans

bouchon sur l'A42 mercredi soir ()

©DR

Selon toute logique, les véhicules autorisés sont les deux-roues ou trois-roues de 50 cm3 minimum, sans side-car (catégories L3e et L5e). La circulation inter-files sera interdite si la chaussée est trop étroite, et si des travaux, de la neige ou du verglas rendent la chaussée glissante ou dangereuse.

L'expérimentation lancée par ce décret durera 4 ans, et pourra être prorogée d'un an. Elle devrait démarrer le 1er février (on attend encore l'arrêté ministériel), et concernera seulement le Rhône, les Bouches-du-Rhône, la Gironde, et les départements d'Ile-de-France.

Les motards sont satisfaits de cette mesure qu'ils voient comme "la reconnaissance d'une spécificité" de leur conduite "depuis 30 ans", comme le souligne le délégué général de la Fédération des motards en colère interrogé par Le Point. Reste à sensibiliser les automobilistes, qui devront sans doute faire encore plus attention qu'auparavant quand ils circuleront dans les bouchons. Et bien entendu les conducteurs de deux-roues, qui ne doivent pas voir dans ce décret la porte ouverte au slalom entre les voitures.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - dim 27 Déc 15 à 12 h 02

    plus sur , créer une voie étroite à gauche réservée aux 2 roues , ou l'on fera rapidement le compte des motards renversés.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut