Vue du sixième arrondissement de Lyon © Tim Douet

Près de Lyon : la dentiste accusée d'être néonazie a été renvoyée

Le centre dentaire Labelia a renvoyé la praticienne accusée d'arborer des tatouages faisant l'apologie du nazisme.

Au lendemain des graves accusations portées par le Groupe Antifasciste de Lyon et Environs envers une dentiste du cabinet Labelia soupçonnée d'être néonazie, le centre dentaire a communiqué le renvoi immédiat de sa désormais ex-employée ce mercredi.

Mais l'affaire ne risque pas d'en rester là. Le groupe Labelia, basé à Sathonay-Camp, a également décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie afin de dénoncer « cette campagne de dénigrement » et d'en identifier les auteurs. Par ailleurs, le maire de cette commune a souhaité réagir par le biais d'un communiqué, affirmant qu'il « condamne fermement la gravité des faits » et dénonce ceux-ci autant que la campagne de dénigrement.

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut