Poussée de grève chez les fonctionnaires

Grèves et manifestation pour la revalorisation de leur traitement.

Le 8 février, une partie de la fonction publique se met en grève. En France comme à Lyon. La raison de la colère ? La baisse continue depuis 2000 de leur pouvoir d'achat, de 6 % selon l'INSEE. Les syndicats se sont unis (une fois n'est pas coutume) pour frapper un grand coup dans les hôpitaux, la fonction publique d'Etat et les collectivités. "Le premier février, notre ministre nous a consenti 0,8 % d'augmentation de notre point d'indice, le compte n'y est pas du tout ! s'emporte Dominique Ramain, le secrétaire du syndicat CGT de la Ville de Lyon. Il faut au moins rattraper la totalité de ce qu'on a perdu depuis 2000".

Conséquence de ce préavis de grève, les structures culturelles comme la Maison de la danse ou l'Opéra ont dû annuler leur représentation ce soir-là pour la reporter les jours précédents.

Surtout, des perturbations sont à prévoir à la SNCF, où les fédérations de cheminots appellent à "manifester pour la défense du service public". Les écoles risquent aussi de fonctionner au ralenti puisque les profs entendent protester, de leur côté, contre la suppression de 6 000 postes sur le plan national.

Ce qui reviendrait, selon la FSU, à travailler, dans un lycée, trois heures de plus en moyenne. Et une syndicaliste enseignante de conclure : "on en a marre de travailler plus pour, au mieux, gagner autant, au pire moins !"
> Manifestation jeudi 8 février à 11h au départ de la place Jean Macé (7e) jusqu'à la préfecture.

à lire également
Après les centres commerciaux hier, les "gilets jaunes" ciblent les péages ce dimanche. A Villefranche-sur-Saône notamment, ils ont levé les barrières, permettant aux automobilistes de passer sans payer. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut