Vue de Lyon © Tim Douet

Pic de pollution à Lyon : amélioration ou pas ? Quelle est la tendance pour ces prochains jours ?

Un épisode de pollution à l’ozone est en cours dans le bassin lyonnais/nord-Isère depuis le mardi 15 juin. Quand est-ce que ça va s'améliorer ?

Un épisode de pollution à l’ozone est en cours depuis ce mardi 15 juin dans le bassin lyonnais/nord-Isère. Le Préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a décidé de mettre en place la circulation différenciée dès le mercredi 16 juin au matin. Les véhicules autorisés à circuler à l’intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire sont les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air) de classe « zéro émission moteur », de classe 1, de classe 2 ou de classe 3.

Ce pic de pollution est-il parti pour durer ? "Mercredi 16, les conditions météorologiques restent favorables à la photochimie et à la formation d’ozone. La qualité de l’air restera mauvaise sur une grande partie de la région et plus particulièrement dans le couloir rhodanien. Une vigilance est d’ailleurs toujours active sur le bassin Lyonnais Nord Isère, la zone des Coteaux et l’Ouest de l’Ain, pour un risque de dépassement du seuil d’information pour l’ozone", explique le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.


Légère amélioration jeudi et vendredi


Et ces prochains jours : "Jeudi 17 et vendredi 18, avec des conditions météorologiques plus perturbées mais encore incertaines, la tendance est à une légère diminution des concentrations en ozone sur la région. Des passages nuageux limiteront la photochimie mais les concentrations d’ozone resteront toutefois importantes sur une large partie de la région", poursuit le laboratoire.

Lire aussi : Pic de pollution à Lyon : la circulation différenciée instaurée, comment commander une vignette ?

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut