Pas de carburant vert en Rhône-Alpes

Mais toujours pas en Rhône-Alpes.

Le biocarburant nouveau est arrivé ! Depuis le début de l'année, les automobilistes français peuvent (enfin) rouler au superéthanol, un super carburant moins polluant (2,5 fois moins de CO2) et un peu moins cher (0,795 euros le litre en moyenne) que l'essence classique. Encore faut-il habiter à certains endroits bien précis, le nombre de pompes "vertes" en service se comptant pratiquement sur les doigts d'une main. Pour l'heure, le ministère de l'Industrie en a recensé 12 : à Angoulême (Charente), à Lagord (Charente-Maritime), à Guichainville (Eure), à Fagnières et à Champfleury (Marne), à Tourville- la-Rivière (Seine Maritime), à Collégien et à Lieusaint (Seine-et- Marne), à Niort (Deux-Sèvres), aux Adrets-de-l'Estérel (Var), aux Ulis et à Corbeil (Essonne).

Seulement quelques dizaines de voitures équipées
En Rhône-Alpes, rien et encore moins d'ouvertures imminentes. D'autant que les voitures "tunées" pour carburer au superéthanol ne créent pas de bouchon. Actuellement, seuls Volvo (S60 et V70), Ford (Focus berline, break) et Saab (9-5 berline, break) sont équipés de moteur "bi-fuel". Les marques françaises devraient suivre d'ici le milieu de l'année, avec un moteur spécial pour la Mégane de Renault, la C4 de Citroën et la 307 de Peugeot. Des questions qui ne manqueront certainement pas d'être posées jeudi 8 février, au Hilton, à l'occasion du Colloque Panorama 2007 sur l'avenir et la place des biocarburants.

> Colloque Panorama 2007. Jeudi 8 février à 14h au Hilton. 70, quai Charles de Gaulle. 6e. 04 78 17 50 50. www.ifp.fr .

A SAVOIR :

Le superéthanol, c'est quoi ?

Appelé E85, le superéthanol est un carburant composé de 85 % d'éthanol et de 15 % d'essence sans plomb. L'éthanol est un alcool produit à partir de végétaux, par la fermentation du sucre (betterave ou canne à sucre) ou de l'amidon (blé ou maïs).

Quelles voitures utiliser ?

A partir de 10 % d'éthanol dans le carburant, le moteur des voitures doit être transformé (tuyauteries, pompe à carburant, soupapes, temps d'allumage, sonde). C'est la raison pour laquelle les constructeurs automobiles mettent au point des véhicules flexfuel, capables de rouler au superéthanol, à l'essence sans plomb ou au mélange des deux.

à lire également
David Kimelfeld
Dans la continuité des manifestations pour le climat qui ont eu lieu au début du mois, la métropole de Lyon a adopté ce lundi un vœu “pour un engagement contre les investissements fossiles”. Buzz politique pour les uns, vœu idéaliste pour les autres, l'opposition a ironisé sur cette prise de position de la majorité de David Kimelfeld.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut