Mesdames, relisez vos droits !

Il raconte que sa mère a été victime d'un mariage forcé, qu'elle l'a eu très jeune, à 16 ans. Elle a eu beaucoup de difficultés à trouver de l'aide pour divorcer. Il explique : 'les femmes en France ont besoin d'être informées avant tout sur leurs droits, et notre devoir, c'est de montrer qu'il y a du positif et du négatif. Il ne faut pas avoir d' a priori. Les droits des femmes ne sont pas plus bafoués au Maghreb ou dans les banlieues françaises.'

La couverture du guide précise bien qu'il s'adresse 'aux femmes étrangères, ou d'origine étrangère', quelle qu'elle soit. 'Nous sommes souvent taxés d'islamophobie, ce qui est faux. Nous luttons contre tous les intégrismes et pas seulement l'intégrisme musulman. Et aujourd'hui, on assiste à une inquiétante montée des intégrismes de tous poils...', s'inquiète la présidente de FCI, Marie Martine Chambard.

Faire avancer le droit international

Créée en 1995, l'association Femmes Contre les Intégrismes souhaite faire évoluer le droit dans les pays qui ont un régime coercitif à l'égard des femmes. Par exemple, en empêchant les traités bilatéraux entre France et pays du Maghreb qui tolèrent que le droit du pays d'origine s'applique sur le sol français. Ce procédé juridique, qu'on appelle l'exequatur, est source d'exclusion et de discrimination des femmes immigrées sur le territoire français.

Si elle a le soutien de la Mairie de Lyon, l'association FCI cherche encore à augmenter son influence au niveau européen. Car c'est là que tout se décide désormais. Elle s'est engagée aux côtés de Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) qui milite dans les instances européennes pour le respect du droit des femmes.

Pour information, vous pouvez vous procurer le guide sur le site http://www.fci-asso.org/

Marine Badoux

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut