Manif fonction publique à Lyon : succès selon les syndicats

Les professeurs du primaire et secondaire ainsi que les lycéens représentaient le gros des troupes. Les revendications portaient essentiellement sur les moyens. Dans le secondaire : on défilait surtout contre la suppression des postes annoncée pour la rentrée prochaine. Si le primaire n'est pas concerné par cette suppression de postes, les enseignants étaient aussi très remontés. "On nous donne tellement peu de moyens alors que les effectifs augmentent, expliquait le secrétaire départemental adjoint du syndicat SNUIPP, Patrick Labalme. Ça fait 20 ans que rien ne bouge !"
A noter aussi, en queue de cortège, 300 policiers de l'UNSA qui dénonçaient "la culture du chiffre". La manifestation s'est dispersée rapidement, une fois la préfecture atteinte. Prochains rendez-vous : dimanche, à Paris, pour les profs de la FSU et jeudi prochain pour une manifestation contre la réforme des retraites, à Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut