bus
© Robin Favier

Lyon : vers une grève des TCL le mardi 2 mai ?

La CGT a appelé les salariés TCL du dépôt d’Oullins à se rassembler mardi 2 mai dès six heures. Les lignes de bus 8, C10, 14, 15/15E, 17, C7, 63 ou encore 88 risquent d’être perturbées.

Plusieurs lignes de bus pourraient être perturbées le 2 mai prochain. Les salariés TCL du dépôt d’Oullins "utiliseront leur droit de grève pour dénoncer l’arrivée d’un nouveau Chef d’unité opérationnelle (CUO) aux pratiques dures", explique Julien Despierres, secrétaire adjoint du syndicat CGT des TCL. Ce CUO, ayant pris ses fonctions en janvier dernier, organiserait une "véritable chasse aux malades", en s’en prenant à des "salariés fragilisés". Keolis dément : "à chaque nouvelle arrivée les organisations syndicales trouvent quelque chose à redire. Le responsable d’unité ne fait pas de chasse aux malades, la procédure pour gérer la maladie dans l’entreprise est la même sur tous les dépôts". Keolis explique que le litige serait né d’une "erreur", commise par un salarié délégué CGT à Oullins. Or, "les procédures sont les mêmes pour tous les employés, qu’ils soient syndiqués ou non". L’homme en question serait menacé d’une "procédure disciplinaire, pouvant aller jusqu’au licenciement, pour un motif futile", soutient Julien Despierres. Cette procédure n’aurait rien d’anormal pour Keolis, qui précise que "si un salarié est déclaré inapte à la conduite après un arrêt maladie, il obtient un poste de reclassement, dans la limite des places disponibles et de ses compétences".

"50 salariés par an licenciés"

Ce mouvement de grève s’inscrit dans un contexte où Keolis Lyon, gérant du réseau TCL, "affiche un niveau record d’absentéisme et un coût des accidents du travail et des maladies professionnelles estimé à plus de 21 millions d’euros chaque année. 50 salariés par an sont licenciés, c’est énorme", affirme le secrétaire adjoint à la CGT. La mobilisation du 2 mai consiste alors à "dénoncer des conditions de travail déplorables, avec une suspicion permanente des travailleurs ayant des problématiques de santé". Les salariés du dépôt d’Oullins ont mis en place une pétition, qui aurait été signée par "une grande majorité des conducteurs", selon le syndicat. Ce qui laisserait entendre "une mobilisation inédite". Selon Keolis, "il est trop prématuré pour annoncer des perturbations à l’heure actuelle" mais il se pourrait que les lignes de bus 8, C10, 14, 15/15E, 17, C7, 63 et 88 soient affectées, au lendemain du 1er mai, où le réseau sera complètement à l’arrêt.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut