Lyon : Manifestation lycéenne entre revendications et émeute

Les manifestants demandent toujours le retrait total de la réforme Darcos.

Le rassemblement place des Terreaux à 11 heures montrait déjà quelques signes d'agitation : mouvements de foule, incendies de poubelles. Le cortège a continué jusqu'à la place Bellecour ou il y a eu quelques échauffourées, des interpellations et des tirs de flash ball.

Le défilé s'est poursuivi jusqu'à Jean Macé (Lyon 7) où des incidents ont éclaté entre les forces de l'ordre et les derniers manifestants. Trois voitures ont été retournées et 1 brûlée avenue Berthelot.

Selon la préfecture, 38 personnes ont été interpellées pour des délits divers ( jets de pierres, incendies de poubelles, destructions de véhicules) et 5 policiers ont été blessés.

Dans un communiqué de la fin d'après-midi, Gérard Collomb a lancé un 'appel au calme' : 'S'il est légitime d'exprimer sa cause, cela ne doit pas donner lieu à des violences ou à des actes de vandalisme. Car de telles actions dénaturent à la fois la cause défendue et l'expression démocratique'. Il appelle aussi à une 'plus grande vigilance de la part des organisateurs de manifestations qui peuvent être instrumentalisées par des personnes qui souhaitent d'abord le désordre'.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut