Lyon : les colleuses anti-féminicides écopent d'un rappel à la loi

À Lyon, quatre militantes anti-féminicides ont été convoquées par la police après une action sur le palais de justice.

Dans la nuit du 3 au 4 novembre, une grande action anti-féminicides a été menée à travers toute la France. À Lyon, des militantes ont collé des lettres sur le palais de justice où l'on pouvait lire "Féminicides : État coupable, justice complice". Quatre militantes ont été arrêtées par la police et amenées au commissariat. Elles ont ensuite été convoquées au commissariat ce mercredi. Elles ont écopé d'un rappel à la loi "pour dégradation légère de biens publics".

La militante qui filmait sans coller a reçu la même sanction. Elles devront se présenter au tribunal le 9 décembre pour recevoir ce rappel. Les policiers ont également pris leurs empreintes. Depuis le début de l’année, 129 féminicides ont été commis en France.

à lire également
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut