Lyon : le procès du meurtrier présumé d'un policier à Bron s'ouvre ce lundi

En janvier 2020, le policier Franck Labois a été mortellement fauché par un fourgon en fuite lors d'une opération nocturne à Bron. Le procès du meurtrier présumé s'ouvre ce lundi à la cour d'assises du Rhône.

Les faits remontent à la nuit du 11 janvier 2020. Farès Djelassi, meurtrier présumé, conduisait alors un fourgon poursuivit par la police à Bron. Les agents suspectaient l'homme et ses acolytes de plusieurs vols. Ce soir là, ils sont pris en flagrant délit en train de commettre un vol de fret sur une aire d'autoroute.

Course poursuite dramatique

Une poursuite s'engage alors et avec le renfort du groupe d'appui opérationnel (GAO), les policiers parviennent à bloquer les malfaiteurs. Le conducteur du fourgon fonce sur le policier face à lui, qui, arme à la main, lui intimait de s'arrêter. D'abord grièvement blessé et plongé dans le coma, Franck Labois décèdera deux jours plus tard.

Quelques jours après son décès, un hommage a été rendu à cet homme de 45 ans, affecté au GAO, élevé au grade de capitaine et promu Chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume.

L'accusé a reconnu être le conducteur du fourgon mais a nié toute intention de tuer le policier. Le résultat du procès devrait être connu mercredi soir, l'accusé, en situation de récidive, encours la prison à perpétuité.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut