Un box aux urgences de Lyon Sud
©Tim Douet

Lyon : au-delà du coronavirus, comment s'organisent les HCL pour les autres urgences ?

Les Hospices civils de Lyon insistent sur la nécessité de poursuivre les soins importants même pendant la période de crise du coronavirus.

Depuis plusieurs jours, les HCL ont observé une volonté de nombreux patients déprogrammer eux-mêmes leurs rendez-vous médicaux de peur de surcharger les services ou de contracter le Covid-19 sur place. Conséquence directe, la fréquentation des urgences “ophtalmologiques a été divisée par trois”, explique par exemple le Pr Carole Burillon, chef du service d’ophtalmologie de l’hôpital Édouard-Herriot.

Les hôpitaux lyonnais insistent donc sur l’importance de maintenir les soins importants et urgents hors Covid. “Un infarctus du myocarde ou une insuffisance cardiaque doivent déclencher des admissions immédiates à l’hôpital. Il est impératif de rester vigilant aux signes d’alerte comme des douleurs dans la poitrine, un essoufflement ou des malaises, et davantage encore dans le contexte actuel, ajoute-t-il, car la survenue de ces maladies peut être aggravée par une infection Covid. Il ne faut donc pas les méconnaître, car leur traitement est à la fois spécifique et urgent”, déclaré Le Pr PierreLantelme, chef du service à l’hôpital de la Croix-Rousse.

De même, le suivi des patients chroniques doit perdurer. Seules les consultations, hospitalisations et opérations chirurgicales non-urgentes sont reportées. Par ailleurs si les conditions médicales le permettent, des rendez-vous de téléconsultation sont proposés afin d’éviter tout déplacement à l’hôpital. 

Afin de protéger les patients, dans tous les services , urgences comprises, des circuits distincts ont été mis en place pour séparer les patients  Covid et hors Covid. Des systèmes de sas ont été mis en place dans tous  les services d’urgence des HCL afin d’orienter les patients dès leur  arrivée vers des zones d’attente différentes et des parcours  différenciés. Les patients suspectés Covid+ sont testés de manière  systématique. “Les unités Covid+, présentes dans tous nos hôpitaux, fonctionnent avec des personnels dédiés et ne sont pas en lien avec les unités classiques. Les protocoles d’hygiène sont très stricts et s’adaptent  en permanence”, assurent les HCL

Faire défiler vers le haut