Soleil, canicule et pollution à Lyon (photo : Florent Deligia)

Lyon : après le pic de pollution, quelle qualité de l'air en ce début de semaine ?

Le long épisode de pollution aux particules fines s’est enfin achevé dimanche à Lyon. Quelle est la qualité de l'air en ce début de semaine à Lyon ?

Comme il fait froid, tout le monde a rallumé son chauffage. Et comme actuellement les masses d'air sont stables et qu’il n’y a ni pluie ni vent, les polluants émis restent dans l'air”, nous expliquait Mario Duval, ingénieur chez Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, la semaine dernière (à lire ici). Lyon a vécu un intense épisode de pollution aux particules fines pendant plusieurs jours.

Ça s'est amélioré ce week-end. Et maintenant ? "Mardi 1er décembre, l’arrivé d’une perturbation devrait occasionner une amélioration de la qualité de l’air. Elle pourrait être encore moyenne sur le centre de la région", précise le laboratoire. L'indice de la qualité de l'air fixé par le laboratoire est de 75 ce lundi à Lyon, sur une échelle allant de 0 (très bonne) à 100 (très mauvaise qualité de l'air). Mardi, la prévision l'estime à 55. En amélioration donc.

Lire aussi : Pic de pollution à Lyon : pourquoi la qualité de l'air n'est pas prête de s'améliorer

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut