Capture d’écran 2013-11-15 à 18.52.43

Lyon 7e : "Le 52 rue Montesquieu doit rester debout"

Alors que le conseil communautaire doit se réunir lundi et voter notamment la destruction d'un immeuble à Lyon 7e dans le quartier de la Guillotière, l'association Les Guillotins monte au créneau ce vendredi estimant que "le 52 rue Montesquieu doit rester debout et habitable".

Selon les membres de l'association, les motifs invoqués sont fallacieux : la présence d’amiante, en quantité très légère, et "la nécessité d’aérer un quartier urbain dense" ne devraient pas s'appliquer à cet immeuble. Tout comme les "coûts trop importants" de réhabilitation et le risque financier évoqué par l'adjoint à l'urbanisme Gilles Buna. La préemption de l’immeuble n'aurait pas été faite au motif des espaces verts, mais pour "permettre à terme la réalisation d’une opération globale de logements sociaux" selon les Guillotins.

"Aujourd'hui, la crise du logement est particulièrement aiguë et nombre de personnes sont à la rue. Dans ce contexte, la collectivité a-t-elle des raisons légitimes de procéder à la démolition de cet immeuble ? On attend encore la réponse. En attendant, un vigile est payé pour demeurer dans l'immeuble 24 heures sur 24 et empêcher toute intrusion d'éventuels occupants illégaux" s'indignent l'association.

1 commentaire
  1. FOurs - sam 16 Nov 13 à 13 h 02

    Ces vigiles pour surveiller des lieux vides s'expliquent, mais cela se fait souvent maintenant et coûte cher. Est-ce un calcul fait par rapport aux procédures d'expulsion en cas de squat ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut