Tourisme
© tim douet

Les touristes dépensent plus d'1 milliard d'euros par an à Lyon

2e destination du tourisme d'affaires en France derrière Paris en 2011, Lyon résiste bien à la crise en matière de tourisme, surtout grâce aux congressistes, qui dépensent en moyenne 125 euros par personne et par jour. C'est le résultat d'une étude inédite commandée l'année dernière par l'office de tourisme de Lyon, dont Lyon Capitale vous communique les résultats. Détails.

"1 euro investi, c'est 50 euros de retombées économiques pour Lyon et sa région". François Gaillard, directeur de l'Office du tourisme et des congrès de Lyon, affiche une mine réjouie. Tous les indicateurs du tourisme à Lyon sont au vert. L'année dernière, Lyon et son agglo ont ainsi séduit plus de 5,5 millions de visiteurs, soit, à la journée, l'équivalent de 29 Airbus A380 qui se sont posés chaque jour entre Rhône et Saône. Tout ce petit monde a généré un chiffre d'affaires global de plus d'1 milliard d'euros, soit 2,7 millions d'euros quotidiens.

Si les chiffres de 2011 sont sensiblement identiques à ceux de 2010, ce qui ravit le directeur de l'Office du tourisme lyonnais, c'est la capacité qu'a eue la ville à maintenir ces chiffres, "alors que Barcelone, par exemple, a été nettement plus impacté par la crise". Et de préciser que le palais des congrès catalan a perdu 40 % de visiteurs en 2010 quand celui de Lyon progressait de 30 %. "En période de crise, ce qui nous a sauvés, ce sont les congrès associatifs signés il y a 4, 5 ou 6 ans dans le médical, les sciences de la vie, etc. On avait ce fonds de garantie qui nous a permis de bien passer la crise".

Un touriste d'affaires dépense jusqu'à 224 euros par jour dans le Grand Lyon

Lyon est aujourd'hui n°2 du tourisme d'affaires en France - très loin derrière Paris, n°1 mondial, mais aussi très loin devant ses poursuivants, Nice et Strasbourg. Pour en évaluer les retombées économiques et orienter sa stratégie, l'Office du tourisme a commandé une étude au cabinet ENOV Research sur l'activité touristique et les dépenses des touristes d'affaires français, européens et internationaux dans le cadre d'un séjour professionnel se tenant dans le Grand Lyon en 2011.

L'étude menée à l'occasion de deux salons professionnels et de deux congrès en face à face révèle que les congressistes dépensent en moyenne entre 80 et 180 euros par jour dans le Grand Lyon, principalement dans l'hébergement et la restauration. Les touristes d'affaires qui dépensent le plus sont les visiteurs internationaux, avec une moyenne de 224 euros par jour.

Voici les résultats détaillés.

Dépenses moyennes quotidiennes des congressistes en visite à Lyon sur des salons professionnels

Congressistes Visiteurs Exposants

Internationaux : 180 euros 224 euros 169 euros

Nationaux  : 119 euros 131 euros 119 euros

Régionaux  : 74 euros 99 euros 126 euros

Dépenses prenant en compte l'hébergement, la restauration, le transport in situ, les loisirs et le shopping.

> Dépenses par poste par jour et par congressiste

Internationaux Nationaux Régionaux

Achats du quotidien  : 3 euros 2 euros 2 euros

Shopping, cadeaux...  : 15 euros 2 euros

Loisirs  : 6 euros 4 euros

Repas et nourriture  : 39 euros 33 euros 21 euros

Hébergement  : 96 euros 66 euros 35 euros

Transports  : 21 euros 12 euros 16 euros

TOTAL  : 180 euros 119 euros 74 euros

> Dépenses par poste par jour et par visiteur salons

Internationaux Nationaux Régionaux

Achats du quotidien  : 4 euros 3 euros 1 euro

Shopping, cadeaux... : 33 euros 3 euros 2 euros

Loisirs  : 23 euros 17 euros 37 euros

Repas et nourriture  : 46 euros 40 euros 17 euros

Hébergement  : 105 euros 56 euros 34 euros

Transports  : 13 euros 12 euros 9 euros

TOTAL  : 224 euros 131 euros 99 euros

Repères

Le tourisme à Lyon en 2011

> 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires

> 5,5 millions de visiteurs

dont ½ affaires ½ agrément

> 35 000 emplois directs et indirects dans l'agglomération lyonnaise

à lire également
3 commentaires
  1. lyonnais - 7 mars 2012

    Je confirme, Lyon retrouve ses taux de fréquentation des années post 1998 (1998/2001) avec une clientelle venue des quatre coins du Monde.

  2. FOurs - 8 mars 2012

    C'est bien d'avoir cette évaluation, cela prouve aussi qu'il y a une dynamique économique. À quand l'évaluation du tourisme familial qui est au moins aussi important (pas en terme financier, mais en nombre) et aussi dynamique en terme de relations humaines (même internationales) et de prestige ? (voir modestement mon blog qui en parle, ainsi que des autres formes de tourisme : bechevelin.canalblog.com !)

  3. lyonnais - 8 mars 2012

    Le tourisme familale au sein du tourisme d'agrément doit representer certainement plus de 50% à vu d'oeil.Par rapport à mon post du 07/03/2012: nous ne sommmes à mon avis pas encore au même niveau de fréquentation d'après 98 mais Only Lyon s'y atteèle fort bien.

  4. lyonnais - 8 mars 2012

    Le tourisme familale au sein du tourisme d'agrément doit representer certainement plus de 50% à vu d'oeil.Par rapport à mon post du 07/03/2012: nous ne sommmes à mon avis pas encore au même niveau de fréquentation d'après 98 mais Only Lyon s'y attèle fort bien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut