Les deux soeurs siamoises © DR

Les deux jeunes siamoises sont arrivées à Lyon

Les deux petites filles, âgées d'un an, vont être opérées à Lyon début novembre pour être séparées.

Les sœurs siamoises sont arrivées ce vendredi matin à Lyon avec leur mère en provenance du Cameroun. Les deux jeunes filles nées à Ayos sont reliées par l'abdomen. Rejetée par le père des enfants et une partie de sa famille, leur mère est obligée de quitter la ville pour se rendre à Yaoundé, à l'Hôpital Gynéco-Obstétrique Pédiatrique. C'est là-bas que le professeur Pierre-Yves Mure, chef de service adjoint en chirurgie pédiatrique à l'hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils de Lyon, est interpellé par un confrère camerounais sur le sort de ces jumelles. Par l'intermédiaire de l'association la Chaîne de l'espoir, les deux fillettes vont être opérées à Lyon le 7 novembre prochain, un jour après leur anniversaire. Deux équipes de chirurgiens vont être mobilisées pour cette opération cofinancée par La Chaîne de l'Espoir, les Hospices Civils de Lyon et l'État camerounais. Il s'agira d'une première pour l'hôpital Mère Enfant. 

à lire également
Les deux journées d'expérimentation de piétonnisation en semaine à Lyon auront permis de livrer un constat implacable : à l'inverse des samedis, ce mercredi et jeudi, les piétons n'étaient pas les bienvenus au milieu de la route. Les conducteurs n'ont pas lâché leur domaine.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut