ISOstéo©PluquetPierreAntoine

Les bonnes adresses pour se faire soigner à petit prix

Certains renoncent à se faire soigner, au motif que les dépenses de santé sont trop onéreuses. Pourtant, à Lyon, il est possible de consulter des spécialistes sans payer de dépassements d’honoraires, voire gratuitement.

Une consultation d’ostéopathie à 20 euros

Les écoles d’ostéopathie proposent des tarifs de consultation très avantageux. Comptez 20 euros pour une consultation de 45 minutes avec un étudiant de 4e ou de 5e année. Une vraie économie quand on sait que, dans le privé, les professionnels facturent entre 50 et 65 euros. Mais attention, il faut accepter d’être filmé (dans un but pédagogique) et d’être pris en charge par un étudiant, dirigé par un professeur. Une centaine d’étudiants assurent les permanences. À savoir : les actes d’ostéopathie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale, mais ils sont pris en charge par certaines mutuelles.

Le + : Les consultations à 20 euros et la forte amplitude horaire.

La cible : Tout public de plus de 6 mois.

Adresse : Institut supérieur d’ostéopathie – Clinique de la Doua : 04 37 45 10 45 – Clinique Lyon Ouest : 04 78 66 12 34 – Lundi au vendredi de 8h à 20h, samedi de 8h à 14h.

Se faire soigner sans avancer les frais

Au dispensaire général de Lyon, les médecins ne pratiquent aucun dépassement d’honoraires. Il faut compter 23 euros pour une consultation avec un généraliste et 28 euros avec un spécialiste (tarifs conventionnés). Et le système du tiers payant permet de ne pas avoir à avancer les frais. 110 000 patients sont pris en charge chaque année dans les centres de santé de Lyon 3e et à Vaulx-en-Velin. Avec une dizaine de spécialités représentées, l’offre de soins est très complète. Outre les deux centres de soins, le dispensaire dispose d’un service d’implantologie dentaire, d’un service d’imagerie médicale ainsi que d’un service de soins infirmiers. Mais il faut s’armer de patience pour obtenir un rendez-vous. Comptez 6 mois à un an pour un ophtalmologue, 3 à 5 mois pour un gynécologue et 2 mois pour un dermatologue.

Le + : La grande variété de spécialités – dermatologie, cardiologie, gynécologie, cardiologie, ORL, ophtalmologie – à des tarifs conventionnés secteur 1.

La cible : Tout public.

Adresse : Dispensaire général de Lyon, 10 rue de Sévigné, Lyon 3e.

Des vaccinations gratuites

Vous souhaitez vous faire vacciner, débuter un sevrage tabagique ou vous faire dépister ? Les six centres de prévention du comité départemental d’hygiène sociale (CDHS) de Lyon, Vénissieux, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Givors et Villefranche-sur-Saône proposent des consultations gratuites pour tous, sans plafond de ressources. Financé par l’agence régionale de santé, le CDHS a également pour mission de dépister des maladies telles que le sida, les hépatites B et C, et de promouvoir l’éducation à la santé. Seule la vaccination internationale des voyageurs est payante. Dans le Rhône en 2011, 25 000 patients sont venus consulter le CDHS.

Le + : La gratuité et la disponibilité de l’équipe de médecins (1 semaine de délai pour un vaccin ou une consultation de pneumologie).

La cible : Tout public. À l’origine, les CDHS ont été créés pour lutter contre la tuberculose, puis des missions de vaccination publique, de dépistage et de sevrage tabagique se sont ajoutées.

Coordonnées : 04 72 19 84 01.

Faire suivre les enfants gratuitement

Pour les enfants de 0 à 6 ans, la protection maternelle et infantile (PMI), gérée par le département, a mis en place des consultations gratuites dans les Maisons du Rhône. L’intérêt est de pouvoir faire vacciner son enfant mais aussi de suivre sa croissance et son développement. Les rendez-vous avec le médecin référent durent entre 45 minutes et 1 heure. Un temps agréable pour les mamans qui n’ont pas forcément le temps de poser toutes leurs questions à leur généraliste. Des permanences de suivi de grossesse et de pesée pour les nourrissons sont ouvertes à toutes. Sages-femmes, infirmières, puéricultrices, auxiliaires de puériculture et psychologues complètent le dispositif.

Le + : Outre la gratuité, les conseils et la disponibilité du personnel.

La cible : Les enfants de 0 à 6 ans et les femmes enceintes.

Informations : www.rhone.fr

Confier ses dents à des étudiants

Pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale, les soins dentaires prodigués au centre de soins et de recherche dentaire de Lyon sont dispensés par des étudiants de 4e, 5e et 6e année. Rattaché aux HCL, le centre dispose d’un plateau technique complet : 84 fauteuils de soins, 2 salles de chirurgie, 2 laboratoires de prothèse et une unité de radiologie. Tous les types de soins sont assurés : couronnes, traitements de gencives, extraction de dents ou encore implants. Par exemple, un implant coûte 511 euros, alors que dans un cabinet privé il faut compter entre 600 et 900 euros. Si les tarifs sont plus intéressants que chez un dentiste professionnel, la prise en charge peut être plus longue. Un soin nécessite en moyenne entre 5 et 6 passages.

Le + : Les prix très attractifs et le suivi par le même étudiant tout au long de votre parcours de soins.

La cible : Tout public.

Informations : Service de consultations et de traitements dentaires des Hospices civils de Lyon, 6 place Depéret, Lyon 7e.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut