Les abstentionnistes seront-ils écoutés ?

Mais nous, la France d'en bas, qu'en pensons-nous ?...

J'ai toujours été très intéressé par la politique, et je suis assez fier de dire que j'ai toujours respecté mon devoir de citoyen en allant voter.
Malgré mes 24 ans et mon côté gauchiste à fond, je suis profondément déçu par ces élections et cette médiatisation absurde qui s'est construite autour.
Alors que Sarko junior, jeune gamin de 21 ans transforme une petite ville bourgeoise en centre du monde, la gauche de son côté semble inexistante.
Mais où sont les vrais débats politiques ? Et notre " bon président " qui ne respecte, comme toujours, absolument pas son rôle et sa place présidentielle...
Personnellement, j'ai décidé de ne pas participer à ces élections municipales, non seulement car je ne me reconnais plus dans la politique d'autruche proposée par la gauche, incapable de s'organiser, mais aussi parce que je suis écoeuré, par cette absence de médiatisation des vrais débats municipaux. Je crois que ces élections ont pris des proportions nationales démesurées, et encore une fois, on a l'impression que les vraies préoccupations des Français ne sont pas écoutées.
La gauche clame sa victoire, mais personnel je n'arrive pas à participer à cette euphorie. Pour moi, la gauche ne gagne pas par ses idées, par ses propositions ou par ses valeurs, mais gagne grâce à un vote de sanction d'une politique actuelle, puisque faute de mieux. Les vrais gagnants sont
pour moi les abstentionnistes qui rappellent haut et fort que nous nous ne reconnaissons pas de la politique qui nous est proposée... Mais serons-nous écoutés ?

Philippe Soubie

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut