Bébé nourri au biberon
Flickr cc (Julien Haler)

Laits contaminés : 620 références retirées du marché

Début décembre, le groupe Lactalis prenait la décision de retirer 12 lots de laits infantiles à la suite de vingt cas de contamination par la salmonelle dans huit régions différentes. Cette semaine, cinq nouveaux cas de contamination ont été recensés. Lactalis retire au total 620 lots de lait.

Le ministère de l’Économie et des Finances a publié une liste de 620 lots de laits infantiles Lactalis dont la consommation et l'exportation sont désormais interdites. Ces laits ont été produits en 2017, sur le site de Craon (53). Bercy invite aussi les parents à ne pas acheter laits vendus sous les marques Milumel, Picot et Carrefour. Ce sont en tout plus de 7 000 tonnes de lait qui sont rappelées. Le directeur de communication du groupe, Michel Nalet admettait à nos confrères du Figaro qu'il était "incapable de dire ce qui avait déjà été consommé."

Des cas en Auvergne-Rhône-Alpes

Parmi les 20 nourrissons contaminés dans la première alerte lancée, certains vivent en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le ministère de la Santé assure que "ces enfants vont bien".

Pour les parents qui ne pourraient pas trouver de lait de substitution, le ministère des Finances les appelle à "préparer un biberon avec le lait qu’ils possèdent, puis de faire bouillir le lait pendant 2 minutes dans une casserole, le laisser refroidir et le donner à leur(s) bébé(s) en attendant de trouver une alternative." Si des symptômes apparaissent, les parents sont invités à se rendre en pharmacie, qui possèdent toutes les informations quant aux laits retirés de la consommation.

Un numéro vert de la Direction générale de la Santé a été ouvert 7/7j, de 9h à 19h : 0800 636 636

à lire également
1 commentaire
  1. FEFI - 16 décembre 2017

    Entre la contamination de l'eau et celle du lait: Lactalis c'est bien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut