Incendie à Villefranche : la piste criminelle privilégiée

Le feu serait parti d'une palette, puis des braises auraient été jetées dans le magasin qui s'est embrasé.

Ce n'est pas réellement une surprise, l'incendie du magasin Orchestra de Villefranche-sur-Saône serait d'origine criminelle. Peu après l'extinction du feu dans la nuit de lundi à mardi, certains enquêteurs privilégiaient déjà cette hypothèse.

D'après les premiers éléments, le feu serait d'abord parti d'une palette située à l'arrière du magasin de vêtements pour enfants. Des vitres auraient alors été brisées, et des braises introduites à l'intérieur du bâtiment qui s'est ensuite embrasé. Arrivés sur place aux alentours de 22h45, les pompiers du Rhône avaient réussi à contenir l'incendie au moyen de deux lances, évitant la propagation aux enseignes voisines. Le feu était totalement éteint avant 3h du matin, mais les 500 m2 du magasin ont été ravagés.

Les cinq employés vont être placés au chômage technique.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut