Gilets Jaunes : la police intervient dans la Loire

Alors que le maire de Saint-Etienne appelait les Gilets Jaunes à ne pas manifester, la police a dû intervenir sur l'aire du Pays du Gier.

Le préfet de la Loire avait dans un communiqué interdit l'usage de pétards, de fumigènes, de produits inflammables et d'armes de chasse pour cette journée du 5 janvier. Le maire de Saint-Etienne, Gaël Pedriau avait même appeler les Gilets Jaunes à ne pas manifester. Pourtant l'acte VIII a bien lieu ce samedi. Dans la matinée, plusieurs Gilets Jaunes se sont retrouvés à proximité du Mc Donald's de Firminy pour procéder à une marche blanche et à une minute de silence en hommage à toutes les personnes blessées ou décédées au cours des précédents épisodes. Ils ont ensuite rejoint le centre-ville, de manière pacifique et sans mettre en place de barrage bloquant.

A Saint-Etienne, ils sont une petite centaines de Gilets Jaunes à s'être retrouvés sur la place du Peuple selon Le Progrès. Les forces de l'ordre entourent la préfectures tandis que les lignes de tram sont coupées pendant la manifestations.

Sur l'aire du Pays de Gier, comme lors des précédents épisodes, la police a dû intervenir aux alentours de 13h30 pour mettre fin aux feux de palettes et de pneus initiés par les Gilets Jaunes. A 14h, à Roanne, ils étaient 300 Gilets Jaunes rassemblés sur la pont du Coteau, à vouloir entamer une marche.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut