Supporters Algériens le 14 juillet à Lyon (Photo by ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

Finale de la CAN : d'importants débordements dans la métropole de Lyon

Scènes de liesse populaire et bon enfant, mais aussi incendies, dégradations et affrontements avec les forces de l’ordre : la victoire de l’Algérie lors de la finale de la CAN a agité la métropole lyonnaise durant une bonne partie de la nuit.

Les supporters lyonnais ont fêté cette nuit la victoire de l’Algérie face au Sénégal lors de la finale de la CAN, ce qui a parfois donné lieu à d’importants débordements sur toute la métropole. Au coup de sifflet final, vers 22h30, les premiers mouvements de foule ont commencé du côté de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, ainsi qu’à la Guillotière. Si l’ambiance est restée un moment bon enfant, elle s’est électrisée au fil de la nuit. La préfecture n’a pas encore communiqué de bilan,mais on parle déjà d’au moins 5 interpellations.

Des débordements importants dans la banlieue lyonnaise

Ce qui a le plus marqué la nuit est sans doute l’incendie qui s’est déclaré au dernier étage d’un immeuble des Minguettes, rue Gaston-Monmousseau à Vénissieux. Selon les informations du Progrès, le départ de feu pourrait être d’origine criminelle. Des affrontements avec la police ont également eu lieu. Du côté du Mas-du-Taureau, à Vaulx-en-Velin, où plusieurs voitures ont été incendiées et il a fallu que la police intervienne pour mettre fin à des scènes d’incivilité importantes, comprenant des excès de vitesse, comportements dangereux, rodéos et dégradations.

Du côté de Saint-Fons, la maire Nathalie Frier a pris la parole sur Twitter pour dénoncer les débordements qui ont eu lieu dans le quartier Zola ainsi que dans le centre-ville. "Ce soir St Fons brûle. Inacceptable. J'étais à la police municipale J'ai vu ces images que rien n'excuse […]" a-t-elle déclaré alors qu’on a pu observer plusieurs rodéos et feux de poubelle dans la ville. A Bron, dans le quartier de Parilly, c’est toute une rue qui a dû être coupée à la circulation en raison de petits foyers d’incendie de poubelle et de tirs de mortier et de feux d’artifice. Un rond-point de Rilleux-la-Pape a également été investi par de nombreux supporters, dont certains ont mis le feu à la végétation qui s’y trouvait.

Station de métro enfumée, vitrines brisées... Le centre-ville pas épargné

Le centre-ville de Lyon a été également touché par cette nuit agitée, notamment sur la place Antonin-Poncet où les vitrines du restaurant Le Sud ont été abimées. Une foule dense a tour à tour investit le parvis de l’Hôtel-Dieu ainsi que la place du Pont, et a fêté la victoire avec de nombreux fumigènes et feux d’artifices. La station de métro Saxe-Gambetta a même dû être fermée quelque temps, à cause d’une atmosphère irrespirable causée par ces fumigènes.

La préfecture devrait communiquer en début d’après-midi sur les évènements de cette nuit, et donner un panorama plus précis de ce qu’il s’est passé.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut