Deux Lyonnais interdits d'entrer dans des lieux de culte chrétien

Une cérémonie d'obsèques avait été perturbée ce jeudi à l'église Saint-Joseph, dans le 6e arrondissement de Lyon, alors qu'un homme vêtu d'une djellaba avait pénétré dans le lieu de culte. Les personnes présentes ayant repéré une second homme qui l'attendait au volant d'une voiture devant l'édifice, ils avaient alors alerté la police.

Ce ne serait pas la première fois que les deux hommes tentent de semer la panique aux abords d'un lieu de culte chrétien. C'est en tout cas l'argument avancé par la préfecture pour leur en interdire l'accès. Michel Delpuech évoque également le risque de trouble à l'ordre public.

Ce jeudi 22 décembre un homme de 47 ans vêtu d'une djellaba pénètre dans l'église Saint-Joseph du 6e arrondissement, pendant une cérémonie d'obsèques, alors qu'un autre homme l'attend au volant de sa voiture. Suffisant dans le climat actuel pour semer la pagaille. Inquiètes les ouailles donnent l'alerte et préviennent la police. Une équipe de démineur est même dépêchée sur place pour procéder à des vérifications.

Les deux hommes auraient expliqué qu'ils cherchaient à faire part de leur compassion. Un argumentaire et une attitude jugés provocants par la préfecture, qui a donc décider de couper court à toute future tentative du même acabit. Pendant la période des fêtes du moins, car l'arrêté du préfet vaut "jusqu’au 9 janvier 2017, lendemain des fêtes de l’Épiphanie".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut